Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Makoto Yukimura (幸村誠) est né le 8 mai 1976 à Yokohama, dans la préfecture de Kanagawa, un peu au sud de Tôkyô. Diplômé de la Tama Art University, une université de beaux-arts qui a vu passer de jolis noms comme la chara-designer Akemi Takada, le sculpteur Tetsuo Harada , la chanteuse-compositrice Yumi Matsutôya ou encore le mangaka Gengoroh Tagame. Il débute sa carrière à l'âge de 20 ans en tant qu'assistant du mangaka Shin Morimura sur la série Kangaeru Inu, parue chez Kodansha. C'est en 1999-2000 que les éditions Kodansha lui laissent la chance de mettre au point sa première série personnelle, dans le magazine Morning: Planètes (プラネテス ), seinen de science-fiction à vocation réaliste et introspective, riche de quatre volumes dont la parution japonaise s'étale de janvier 2001 à février 2004. Rapidement, Planètes s'impose, au Japon, en France et ailleurs, comme une œuvre marquante. La série remporte plusieurs prix et est encensée pour son réalisme, ses personnages réussis, et les questionnements qu'il met en avant. Fort de ce premier succès, l'auteur publie en 2004, au sein du magazine Evening, un one-shot du nom de Sayonara ga Chikai no de (さようならが近いので / Because Goodbyes Are Coming Soon). Dans ce drame historique, Yukimura dépeint à sa façon les derniers moments de Soji Okita, un capitaine de premier escadron du Shinsengumi, et personnage historique surtout connu pour son destin tragique. Alors qu'il conçoit cette histoire courte, Makoto Yukimura a pourtant déjà un tout autre projet en tête. Pendant une année complète, il se documente, à l'aide des rares ouvrages parus au Japon sur ce sujet, sur l'univers des Vikings, et se rend même en Islande en 2003, afin de préparer au mieux sa prochaine série. Et c'est finalement en 2005 que Vinland Saga débarque, et rencontre très rapidement le succès. Depuis, Yukimura se concentre uniquement sur cette oeuvre, pour laquelle il table sur un total d'environ 25 volumes. Notons également, même si Makoto Yukimura n'y participe pas directement puisque c'est Hideo Nishimoto qui l'écrit et la dessine, qu'une parodie de Vinland Saga a vu le jour en 2007. Intitulée Gansô Ylva-chan, cette série, qui s'est achevée en décembre 2010 avec son troisième volume. En ce qui concerne sa vie privée, Makoto Yukimura reste assez discret, et nous apprenons juste, par le biais de ses mots d'auteurs souvent très intéressants, qu'il est marié et a trois fils, nés en 2006, 2008 et 2010. Il chérit plus que tout sa famille et adore voyager. Du côté de ses influences, il avoue avoir été très marqué dans son enfance par le manga Hokuto no Ken, dans lequel il est très intéressé par le personnage de Kenshiro, obligé d'avoir recours à la violence alors qu'il n'aime pas ça pour protéger les innocents. Il s'agit là du principal élément lui ayant donné envie d'aborder le thème de la violence dans Vinland Saga. Parmi ses auteurs préférés, on compte Rumiko Takahashi, Hitoshi Iwaaki, Akira Toriyama, Masami Yuuki... Mais il déclare avoir avant tout un immense amour pour le travail du regretté Hisashi Sakaguchi, et plus particulièrement pour son manga Ikkyu.

Texte et photo © Manga News

Makoto Yukimura (幸村誠) est né le 8 mai 1976 à Yokohama, dans la préfecture de Kanagawa, un peu au sud de Tôkyô. Diplômé de la Tama Art University, une université de beaux-arts qui a vu passer de jolis noms comme la chara-designer Akemi Takada, le sculpteur Tetsuo Harada , la chanteuse-compositrice Yumi Matsutôya ou encore le mangaka Gengoroh Tagame. Il débute sa carrière à l'âge de 20 ans en tant qu'assistant du mangaka Shin Morimura sur la série Kangaeru Inu, parue chez Kodansha. C'est en 1999-2000 que les éditions Kodansha lui laissent la chance de mettre au point sa première série personnelle, dans le magazine Morning: Planètes (プラネテス ), seinen de science-fiction à vocation réaliste et introspective, riche de quatre volumes dont la parution japonaise s'étale de janvier 2001 à février 2004. Rapidement, Planètes s'impose, au Japon, en France et ailleurs, comme une œuvre marquante. La série remporte plusieurs prix et est encensée pour son réalisme, ses personnages réussis, et les questionnements qu'il met en avant. Fort de ce premier succès, l'auteur publie en 2004, au sein du magazine Evening, un one-shot du nom de Sayonara ga Chikai no de (さようならが近いので / Because Goodbyes Are Coming Soon). Dans ce drame historique, Yukimura dépeint à sa façon les derniers moments de Soji Okita, un capitaine de premier escadron du Shinsengumi, et personnage historique surtout connu pour son destin tragique. Alors qu'il conçoit cette histoire courte, Makoto Yukimura a pourtant déjà un tout autre projet en tête. Pendant une année complète, il se documente, à l'aide des rares ouvrages parus au Japon sur ce sujet, sur l'univers des Vikings, et se rend même en Islande en 2003, afin de préparer au mieux sa prochaine série. Et c'est finalement en 2005 que Vinland Saga débarque, et rencontre très rapidement le succès. Depuis, Yukimura se concentre uniquement sur cette oeuvre, pour laquelle il table sur un total d'environ […]

Sa Bibliographie