Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Kerfriden, Malo

  • 467
  • Kerfriden
  • Malo
  • le 17/11/1972 (FRANCE)

Sa biographie

Malo Kerfriden est né le 17 novembre 1972 à Redon. Petit fils d'un écrivain breton (Pierre-Jackez Hélias) et fils d'un membre du fanzine de bande dessinée breton "frilouz", il se passionne très tôt pour le dessin et la bande dessinée. Alors qu'il poursuit ses études de lettres et d'arts plastiques dans un lycée de Rennes, il rencontre Stephane Duval, l'auteur des Lutins et de Janet Jones, qui le présente alors à Pascal Bertho, le fondateur du fanzine rennais Atchoum. C'est là, en 1988, qu'il fait la connaissance de David Chauvel, Jérôme Lereculey, Fred Simon, Joub et des autres. Après une fac d'histoire de l'art à Rennes, il intègre en 1994 l'atelier des beaux-arts d'Angoulême pendant trois ans. Parallèlement, il joue de la basse dans le groupe angoumoisin "The lost Minds" qui publiera un album et deux singles sur le label anglais detour records, ils participeront également à plusieurs compilations et tourneront au japon, en Espagne etc. À Angoulême, ses activités musicales ne l'empêchent pas de travailler en compagnie des autres étudiants de l'atelier BD ou dans l'atelier d'auteurs déjà confirmés comme Denis Bajram ou Richard Marazano. En 1997, de retour à Rennes, il fonde l'atelier Twin Peaks avec deux anciens élèves d'Angoulême : Lionel Chouin et Marc-Antoine Boidin. Parmi ses références BD, on trouve aussi bien Rochette ou Lauffray qu'Otomo. Enfin, également passionné de cinéma, il apprécie les œuvres de C. Eastwood, O. Welles ou M. Kobayashi? David Chauvel, en lui proposant de reprendre Quarterback après plusieurs essais infructueux, lui permet de faire ses premières armes en bande dessinée dans les meilleures conditions possibles.

Texte © Delcourt

Malo Kerfriden est né le 17 novembre 1972 à Redon. Petit fils d'un écrivain breton (Pierre-Jackez Hélias) et fils d'un membre du fanzine de bande dessinée breton "frilouz", il se passionne très tôt pour le dessin et la bande dessinée. Alors qu'il poursuit ses études de lettres et d'arts plastiques dans un lycée de Rennes, il rencontre Stephane Duval, l'auteur des Lutins et de Janet Jones, qui le présente alors à Pascal Bertho, le fondateur du fanzine rennais Atchoum. C'est là, en 1988, qu'il fait la connaissance de David Chauvel, Jérôme Lereculey, Fred Simon, Joub et des autres. Après une fac d'histoire de l'art à Rennes, il intègre en 1994 l'atelier des beaux-arts d'Angoulême pendant trois ans. Parallèlement, il joue de la basse dans le groupe angoumoisin "The lost Minds" qui publiera un album et deux singles sur le label anglais detour records, ils participeront également à plusieurs compilations et tourneront au japon, en Espagne etc. À Angoulême, ses activités musicales ne l'empêchent pas de travailler en compagnie des autres étudiants de l'atelier BD ou dans l'atelier d'auteurs déjà confirmés comme Denis Bajram ou Richard Marazano. En 1997, de retour à Rennes, il fonde l'atelier Twin Peaks avec deux anciens élèves d'Angoulême : Lionel Chouin et Marc-Antoine Boidin. Parmi ses références BD, on trouve aussi bien Rochette ou Lauffray qu'Otomo. Enfin, également passionné de cinéma, il apprécie les œuvres de C. Eastwood, O. Welles ou M. Kobayashi? David Chauvel, en lui proposant de reprendre Quarterback après plusieurs essais infructueux, lui permet de faire ses premières armes en bande dessinée dans les meilleures conditions possibles.

Texte © Delcourt

Sa Bibliographie