Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Olivier Grenson célèbre ses 25 ans de carrière BD. Ce natif de Charleroi confirme son tournant dans sa carrière adoptant un dessin en couleur directe depuis la Femme accident dans la collection Aire Libre (Dupuis) et devenant auteur complet avec Oublier à Jamais dans la collection Signé (Le Lombard). Deux collections d'auteur pour un artiste particulièrement talentueux, sensible et élégant. Fils d’un ingénieur et d’une peintre, Olivier Grenson a cru très jeune à sa vocation pour la bande dessinée. Il ne bâcle pas pour autant ses études scientifiques, artistiques et cinématographiques. Il publie ses premières histoires courtes dans le journal Tintin en 1984. Parallèlement il choisit l’enseignement pour partager sa passion, à l’Ecole de Recherche Graphique de Bruxelles. Il rêvait de participer à la création d’un personnage de bande dessinée récurrent et emblématique, un peu à la manière d’un Lucky Luke. Les 7 épisodes de la série Carland Cross, réalisée avec Michel Oleffe, le révèle. Mais Jean Dufaux lui donne l’occasion de créer son héros. Niklos Koda est ainsi devenu en quelques années l’un des piliers de la collection troisième vague des éditions Le Lombard. Le premier cycle de 10 albums s'est achevé en fin 2008. Son tournant de carrière se confirme. Il termine son premier diptyque la femme accident réalisé et couleurs directes sur un scénario de Denis Lapière dans la prestigieuse collection Aire libre, Il s'en expliquait sur Auracan.com : "Cela fait longtemps que je travaille en noir et blanc. J’avais envie de changer de technique. Il y a toujours une frustration de voir son travail mis en couleur par quelqu’un d’autre. Et ce projet était tout à fait adéquat pour passer à la couleur directe, je pouvais travailler la lumière d’une autre manière, et rendre les émotions de façon plus subtile. En bande dessinée, il y a trop d’étapes successives qui tuent un peu le dessin. Mon idée est de supprimer les répétitions pour aller à l’essentiel de façon plus spontanée et plus intuitive. D’autre part, il fallait une adéquation entre le traitement du dessin et le travail d’écriture de Denis. Il n’était pas question de choisir la couleur directe pour faire joli." La deuxième partie de Femme accident est programmée pour la fin 2009. Et Olivier Grenson a démarré également au Lombard, dans la collection Signé, Oublier à Jamais, un nouveau projet totalement personnel comme auteur complet. Ce diptyque de 140 pages au total est annoncé pour 2011. En attendant, il participe aussi à un album collectif à paraître en juin sur l'intégration et la diversité aux côtés d'auteurs comme Achdé, Batem, Bilal, Boucq, Cestac, Dany, Dodier, Druillet, Margerin, Rodrigue,Tardi, Tibet, Walthéry, Zep...

Texte et photo © BD75011, le blog BD de Manuel F. Picaud / Auracan.com

Olivier Grenson célèbre ses 25 ans de carrière BD. Ce natif de Charleroi confirme son tournant dans sa carrière adoptant un dessin en couleur directe depuis la Femme accident dans la collection Aire Libre (Dupuis) et devenant auteur complet avec Oublier à Jamais dans la collection Signé (Le Lombard). Deux collections d'auteur pour un artiste particulièrement talentueux, sensible et élégant. Fils d’un ingénieur et d’une peintre, Olivier Grenson a cru très jeune à sa vocation pour la bande dessinée. Il ne bâcle pas pour autant ses études scientifiques, artistiques et cinématographiques. Il publie ses premières histoires courtes dans le journal Tintin en 1984. Parallèlement il choisit l’enseignement pour partager sa passion, à l’Ecole de Recherche Graphique de Bruxelles. Il rêvait de participer à la création d’un personnage de bande dessinée récurrent et emblématique, un peu à la manière d’un Lucky Luke. Les 7 épisodes de la série Carland Cross, réalisée avec Michel Oleffe, le révèle. Mais Jean Dufaux lui donne l’occasion de créer son héros. Niklos Koda est ainsi devenu en quelques années l’un des piliers de la collection troisième vague des éditions Le Lombard. Le premier cycle de 10 albums s'est achevé en fin 2008. Son tournant de carrière se confirme. Il termine son premier diptyque la femme accident réalisé et couleurs directes sur un scénario de Denis Lapière dans la prestigieuse collection Aire libre, Il s'en expliquait sur Auracan.com : "Cela fait longtemps que je travaille en noir et blanc. J’avais envie de changer de technique. Il y a toujours une frustration de voir son travail mis en couleur par quelqu’un d’autre. Et ce projet était tout à fait adéquat pour passer à la couleur directe, je pouvais travailler la lumière d’une autre manière, et rendre les émotions de façon plus subtile. En bande dessinée, il y a trop d’étapes successives qui tuent un peu le dessin. Mon idée est […]

Sa Bibliographie