Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Aparo, Jim

  • 4265
  • Aparo
  • James N.
  • Aparo, Jim
  • le 01/01/1932 (ÉTATS-UNIS)
  • le 19/07/2005

Sa biographie

James N. Aparo, dit Jim est un dessinateur américain, né en Août 1932. C'était un artiste autodidacte ; il avait suivi uniquement un semestre de cours de dessin à Hartford Art School. C'est à partir de 1952 qu'il tenta de percer dans la bande dessinée auprès des éditeurs de comic-books, notamment EC Comics, dont des dessinateurs comme Wallace Wood et Reed Crandall ont été ses premières influences ; mais les premiers contacts ont été vains. Installé dans le Connecticut, il préféra travailler dans une agence de publicité à West Hartford, où il dessina souvent des illustrations de mode. Tout en continuant à travailler dans la publicité, il démarra tout de même sa carrière de dessinateur : sa première oeuvre publiée était un comic-strip "Stern Wheeler" publié en 1963 dans un journal du Connecticut. En 1966, Dick Giordano, éditeur chez Charlton Comics, loua ses services de dessinateur pour travailler dans les comic-books ; son premier contrat était une BD humoristique "Miss Bikini Luv" publiée dans GO-GO COMICS. Les années suivantes, Jim Aparo continua de dessiner pour Charlton Comics et toucha à de nombreux genres. Parmi les séries qu'il a dessiné, il y a eu : "Thane of Bagarth", un récit historique publié comme histoire complémentaire dans HERCULES ; "Nightshade", une super-héroïne publiée dans CAPTAIN ATOM ; "Wander" dans CHEYENNE KID ; et "The Phantom" dans son propre comic-book d'après le personnage "Le Fantôme du Bengale" de Lee Falk et de Ray Moore. En 1968, Dick Giordano quitta Charlton Comics pour prendre un poste de responsable éditorial chez DC Comics et entraîna avec lui Jim Aparo, à qui il proposa AQUAMAN. Après un premier épisode (AQUAMAN #40) où il assura uniquement les crayonnés, Jim Aparo produisit le dessin, l'encrage et le lettrage des épisodes suivants jusqu'à l'annulation de la série (#56). Comme AQUAMAN était bimestriel, Jim pouvait continuer à travailler sur THE PHANTOM pour Charlton. Éventuellement, Jim abandonna THE PHANTOM et travailla exclusivement pour DC Comics. Pour cet éditeur, il se spécialisa dans l'horreur et l'étrange en dessinant THE PHANTOM STRANGER ("Le Fantôme" chez Aredit) et en livrant plusieurs histoires courtes dans HOUSE OF MYSTERY et HOUSE OF SECRETS. En 1971, Jim Aparo dessina pour la première fois un personnage légendaire de DC Comics, Batman, le temps d'un récit publié dans THE BRAVE AND THE BOLD #98, où Batman était associé à Phantom Stranger (NdR : THE BRAVE AND THE BOLD était spécialisé dans les récits de super-héros où Batman était associé avec un autre super-héros de l'univers DC). Grâce à cet épisode, Jim Aparo devint le dessinateur régulier de THE BRAVE AND THE BOLD jusqu'à son annulation au #200. Pendant ce temps, Jim Aparo devenait le dessinateur régulier des couvertures de BATMAN et DETECTIVE COMICS et rendit plusieurs histoires d'un art extraordinaire pour un autre super-héros du domaine de l'étrange, le SPECTRE, dans ADVENTURE COMICS #431-440 ; et ensuite il dessina d'autres histoires de AQUAMAN (ADVENTURE COMICS #441-452, AQUAMAN #57-63). À la suite de l'annulation de THE BRAVE AND THE BOLD en 1983, Jim Aparo devint le co-créateur, avec le scénariste Mike W. Barr, d'une nouvelle série de Batman : BATMAN AND THE OUTSIDERS. Au bout de quelques numéros, à la demande de l'éditeur, Jim Aparo n'assura plus que les crayonnés. Puis, il travailla sur BATMAN ; et on lui doit notamment "A Death in the Family" ("Un deuil dans la famille") (7), un récit important du détective masqué sur la mort tragique de Jason Todd, alias le second Robin, son partenaire. En 1992, Jim Aparo abandonna Batman pour dessiner un autre super-héros, GREEN ARROW. Jusqu'en 2000, il dessina diverses histoires pour DC Comics, puis prit sa retraite. Il est à signaler que Jim Aparo était l'un des rares artistes américains à dessiner, encrer et lettrer ses propres planches, à la différence des autres artistes de comic-books qui se partageaient les tâches. Artiste autodidacte, il était influencé par les grands dessinateurs de EC Comics des années 1950 et aussi par certains artistes contemporains, dont Neal Adams, qui, lui-même, admirait le travail de Jim. Jim Aparo mourut le 19 Juillet 2005 après une longue bataille avec un cancer.

Texte © Franck Anger / WikiPF

James N. Aparo, dit Jim est un dessinateur américain, né en Août 1932. C'était un artiste autodidacte ; il avait suivi uniquement un semestre de cours de dessin à Hartford Art School. C'est à partir de 1952 qu'il tenta de percer dans la bande dessinée auprès des éditeurs de comic-books, notamment EC Comics, dont des dessinateurs comme Wallace Wood et Reed Crandall ont été ses premières influences ; mais les premiers contacts ont été vains. Installé dans le Connecticut, il préféra travailler dans une agence de publicité à West Hartford, où il dessina souvent des illustrations de mode. Tout en continuant à travailler dans la publicité, il démarra tout de même sa carrière de dessinateur : sa première oeuvre publiée était un comic-strip "Stern Wheeler" publié en 1963 dans un journal du Connecticut. En 1966, Dick Giordano, éditeur chez Charlton Comics, loua ses services de dessinateur pour travailler dans les comic-books ; son premier contrat était une BD humoristique "Miss Bikini Luv" publiée dans GO-GO COMICS. Les années suivantes, Jim Aparo continua de dessiner pour Charlton Comics et toucha à de nombreux genres. Parmi les séries qu'il a dessiné, il y a eu : "Thane of Bagarth", un récit historique publié comme histoire complémentaire dans HERCULES ; "Nightshade", une super-héroïne publiée dans CAPTAIN ATOM ; "Wander" dans CHEYENNE KID ; et "The Phantom" dans son propre comic-book d'après le personnage "Le Fantôme du Bengale" de Lee Falk et de Ray Moore. En 1968, Dick Giordano quitta Charlton Comics pour prendre un poste de responsable éditorial chez DC Comics et entraîna avec lui Jim Aparo, à qui il proposa AQUAMAN. Après un premier épisode (AQUAMAN #40) où il assura uniquement les crayonnés, Jim Aparo produisit le dessin, l'encrage et le lettrage des épisodes suivants jusqu'à l'annulation de la série (#56). Comme AQUAMAN était bimestriel, Jim pouvait […]

Sa Bibliographie