Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Son actu

Il s'appelait Geronimo

A paraître le 09/04/2014
  • Vents d'Ouest
  • Hors Collection
  • 04/2014
  • 978-2-7493-0666-7
  • 128

Sa biographie

Joub, de son vrai nom Marc Le Grand, est né à Colmar en 1967 et réside actuellement dans la région
de Rennes. Sa jeunesse est placée sous le sceau de la bande dessinée : il passe ses vacances en
compagnie de Jean-Luc et de Fred Simon et monte avec celui-ci (sous l’égide de leur professeur de
sport, dessinateur à ses heures perdues) un club de bande dessinée ou plus exactement un fanzine.
Joub poursuit sa scolarité, obtient son bac D avec mention pour s’inscrire ensuite à la faculté d’Arts
Plastiques jusqu’à sa licence. Il fonde alors Studio Psurde, avec Étienne Davodeau, Fred et Jean-Luc
Simon. Son service militaire terminé, Joub entame sa carrière de dessinateur professionnel en
publiant quelques strips dans le magazine Auto-Rétro. En 1995, il crée sa propre agence de publicité
: Joub Création Graphique par l’intermédiaire de laquelle il s’occupe de la communication du festival
1999 de la bande dessinée de Saint-Malo «Quai des Bulles». S’il admire Franquin ou, dans un autre
domaine, Scorcese et Kubrick, l’évolution de sa technique dépend plus des critiques et des
remarques de ses collaborateurs du Studio Psurde. Étienne Davodeau et lui ont d’ailleurs publié en
1998 une histoire pour enfant : Le Voyage Infernal, aux Éditions Magnard. et une série pour enfants "Max et Zoé".
Toujours avec Etienne Davodeau, il scénarise et dessine le triptyque "Geronimo" publié chez Dupuis.
Ses projets ? Raconter avec Nicoby une histoire du journal Hara-Kiri et du professeur Choron Chez Drugstore.

source bd.amiens.com

Joub, de son vrai nom Marc Le Grand, est né à Colmar en 1967 et réside actuellement dans la région
de Rennes. Sa jeunesse est placée sous le sceau de la bande dessinée : il passe ses vacances en
compagnie de Jean-Luc et de Fred Simon et monte avec celui-ci (sous l’égide de leur professeur de
sport, dessinateur à ses heures perdues) un club de bande dessinée ou plus exactement un fanzine.
Joub poursuit sa scolarité, obtient son bac D avec mention pour s’inscrire ensuite à la faculté d’Arts
Plastiques jusqu’à sa licence. Il fonde alors Studio Psurde, avec Étienne Davodeau, Fred et Jean-Luc
Simon. Son service militaire terminé, Joub entame sa carrière de dessinateur professionnel en
publiant quelques strips dans le magazine Auto-Rétro. En 1995, il crée sa propre agence de publicité
: Joub Création Graphique par l’intermédiaire de laquelle il s’occupe de la communication du festival
1999 de la bande dessinée de Saint-Malo «Quai des Bulles». S’il admire Franquin ou, dans un autre
domaine, Scorcese et Kubrick, l’évolution de sa technique dépend plus des critiques et des
remarques de ses collaborateurs du Studio Psurde. Étienne Davodeau et lui ont d’ailleurs publié en
1998 une histoire pour enfant : Le Voyage Infernal, aux Éditions Magnard. et une série pour enfants "Max et Zoé".
Toujours avec Etienne Davodeau, il scénarise et dessine le triptyque "Geronimo" publié chez Dupuis.
Ses projets ? Raconter avec Nicoby une histoire du journal Hara-Kiri et du professeur Choron Chez Drugstore.

source bd.amiens.com

Sa Bibliographie