Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Discrète et malicieuse, Jeanne Puchol est née en 1957. Après des études à l'école des Arts décoratifs, où elle étudia notamment la photographie, cette femme, à l'éternelle allure de jeune étudiante, publie en 1983 sa première Bd: "Ringard" qui paraît aux éditions Futuropolis. Se spécialisant dans une bande dessinée adulte et intelligente, loin des stéréotypes du super héros accompagné d'une grognasse faire-valoir, elle multiplie albums et travaux d'illustrations. Cinq albums de bande dessinée paraissent ainsi chez Futuropolis entre 1980 et 1990. En janvier 1985, plusieurs femmes dessinatrices remettent en question la presse BD de l'époque. Nicole Claveloux, Florence Cestac, Chantal Montellier et Jeanne Puchol cosignent" Navrant", un manifeste publié dans Le Monde. Dessinatrice au trait sensible, Jeanne Puchol réalise également des illustrations pour des ouvrages de littérature, poir le domaine policier mais aussi pour la jeunesse. Ainsi, nous lui devons les dessins accompagnant les polars Groom de Jim Thompson (1983) et Meurtres pour mémoire de Daeninckx (1991). Tout en travaillant dans le domaine du story-board, elle continue la Bd. En compagnie du scénariste Laurent F. Bollée, alors débutant, elle met en scène le Cabaret des espoirs de 1993 à 1995. Pour la maison Casterman, Jeanne Puchol s'associe à Anne Baraou. Ensemble, les deux femmes signent les deux volumes des amusantes aventures de Judette Camion dont le premier volet, "Excusez-moi d'être une fille", est sorti en mars 98, et le second, "Et avec qui je veux, en mars 99". Collaborant parallèlement avec d'illustres maisons d'édition (Gallimard, Nathan, Milan, Syros) et de célèbres magazines pour la jeunesse (Je Bouquine, Je lis des histoires vraies), la dessinatrice signe en 2000 Chimère chez PLG, avant de rejoindre la nouvelle collection "Traits féminins" des non moins jeunes Editions de l'an 2. Le premier volet de Haro sur la bouchère est paru en 2003. Tout au long des 48 pages de ce bel album en noir et blanc, Jeanne Puchol met en scène une histoire intelligente et surréaliste. L'héroïne, déguisée en homme, évolue dans l'Espagne du 16ème siècle, la grande époque de l'Inquisition, en compagnie d'une attachante créature chimérique douée de parole. Tout en mêlant décor historique et questions actuelles, Jeanne Puchol signe une très belle fable picaresque qui ne ressemble à rien de connu… Suivront les enfants sauvés (un one shot), puis le n°7 des abîmes du temps, et enfin le premier album d'assassins sur le docteur Petiot ! Le deuxième de la série est en cours et sera basé sur le tueur en série Peter Kürten, plus connu sous le nom du vampire de Düsseldorf !

Texte et photo © Korri

Discrète et malicieuse, Jeanne Puchol est née en 1957. Après des études à l'école des Arts décoratifs, où elle étudia notamment la photographie, cette femme, à l'éternelle allure de jeune étudiante, publie en 1983 sa première Bd: "Ringard" qui paraît aux éditions Futuropolis. Se spécialisant dans une bande dessinée adulte et intelligente, loin des stéréotypes du super héros accompagné d'une grognasse faire-valoir, elle multiplie albums et travaux d'illustrations. Cinq albums de bande dessinée paraissent ainsi chez Futuropolis entre 1980 et 1990. En janvier 1985, plusieurs femmes dessinatrices remettent en question la presse BD de l'époque. Nicole Claveloux, Florence Cestac, Chantal Montellier et Jeanne Puchol cosignent" Navrant", un manifeste publié dans Le Monde. Dessinatrice au trait sensible, Jeanne Puchol réalise également des illustrations pour des ouvrages de littérature, poir le domaine policier mais aussi pour la jeunesse. Ainsi, nous lui devons les dessins accompagnant les polars Groom de Jim Thompson (1983) et Meurtres pour mémoire de Daeninckx (1991). Tout en travaillant dans le domaine du story-board, elle continue la Bd. En compagnie du scénariste Laurent F. Bollée, alors débutant, elle met en scène le Cabaret des espoirs de 1993 à 1995. Pour la maison Casterman, Jeanne Puchol s'associe à Anne Baraou. Ensemble, les deux femmes signent les deux volumes des amusantes aventures de Judette Camion dont le premier volet, "Excusez-moi d'être une fille", est sorti en mars 98, et le second, "Et avec qui je veux, en mars 99". Collaborant parallèlement avec d'illustres maisons d'édition (Gallimard, Nathan, Milan, Syros) et de célèbres magazines pour la jeunesse (Je Bouquine, Je lis des histoires vraies), la dessinatrice signe en 2000 Chimère chez PLG, avant de rejoindre la nouvelle collection "Traits féminins" des non moins jeunes Editions de l'an 2. Le premier volet de Haro […]

Sa Bibliographie