Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Son actu

Petit Spirou présente... (Le) -6- Mon prof de zumba

A paraître le 22/08/2014
  • Dupuis
  • 08/2014
  • 978-2-8001-6095-5
  • 32

Sa biographie

Janry est né le 2 octobre 1957 à Jadotville, l'actuelle Likasi au Zaïre. Sa première gamme de couleurs lui vient donc d'Afrique. Mais aussi de son père qui travaillait dans une fabrique de peinture et de son frère aîné qui, pour le récompenser des bonnes notes qu'il récoltait à l'école, lui faisait des dessins "merveilleux" : c'est suffisant pour donner le goût des images. À Bruxelles, où il débarque avec ses parents à dix ans, ce goût devient vite une passion. Janry dessine tout le temps, n'importe quoi et n'importe où. Il se passionne particulièrement pour les engins techniques, surtout les avions. Pour discipliner son talent, on l'inscrit dans une école d'Arts Graphiques. Là, il fait ses premières armes avec celui qui deviendra son comparse et son ami : Tome. Ils fonderont par la suite un atelier commun avec une fine équipe qui se développe petit à petit : Stéphane De Becker, Bruno Gazzotti, Christian Darasse... Janry publie ses premières planches dans des fanzines. Il est un temps l'assistant de Francis, Dupa, Greg, Turk et De Groot, avant d'animer, avec Tome, une rubrique de jeux pour SPIROU ("Jeuréka"). C'est l'époque où l'éditeur cherche à redynamiser la production du personnage principal de son hebdomadaire. Pour sortir de leur routine d'assistants-décorateurs, les deux complices se lancent dans un projet un peu fou : faire revivre "Spirou et Fantasio" dans l'esprit des aventures qui ont bercé leur enfance. Après deux pages d'essai de "La Voix sans maître", ils vont voir Franquin qui, fidèle à sa réputation de gentillesse, accepte de les recevoir et leur donne quelques précieux conseils, sans toutefois dissimuler les aléas propres à la "reprise" d'un personnage. Pour Tome et Janry, c'est un rêve à concrétiser, un défi à relever et une aventure passionnante dans laquelle ils se lancent corps et âme. Ils se partagent équitablement le travail. Tome assure le scénario dessiné, l'encrage des décors et, parfois, le crayonné de celui-ci, ainsi que les indications de couleurs. Janry se réserve le crayonné des décors et des personnages, ainsi que l'encrage de ces derniers. Leur premier récit complet est accepté avec un tel enthousiasme qu'ils obtiennent la responsabilité totale de "Spirou et Fantasio" en 1981. En 1986, à l'occasion de l'épisode "Le Réveil du Z" et de l'entrée de Stéphane De Becker dans leur atelier, ils revoient leur répartition des tâches. Tome se charge désormais du scénario, toujours dessiné, Janry réalise toute la partie graphique et De Becker assume les couleurs. À la suite d'un récit parodique où ils avaient imaginé la jeunesse de "Spirou et Fantasio", il créent en 1987 "Le Petit Spirou", adorable gamin farceur et impertinent , entouré par une riche galerie de personnages caricaturaux. C'est un triomphe... En quelques années, les albums du bambin atteindront le demi-million d'exemplaires à la nouveauté ! Aussi décideront-ils de faire évoluer une nouvelle fois "Spirou" en lui composant un véritable thriller moderne ("Machine qui rêve", 1998), qui lui permettra d'aborder de nouvelles voies au XXIe siècle, dans ses prochaines aventures. Tandis que Tome se diversifie dans la production de scénarios, Janry se laisse lui aussi tenter par l'écriture et imagine les pages de "Passe-moi l'Ciel" pour Stuf, depuis 1990. Après avoir été axée sur des jeux en ses débuts, cette série s'est développée en véritables gags d'une savoureuse originalité. Ses premiers albums apportent désormais un petit coin de paradis et de vapeurs infernales dans toutes les bonnes librairies.

Texte © Dupuis

Janry est né le 2 octobre 1957 à Jadotville, l'actuelle Likasi au Zaïre. Sa première gamme de couleurs lui vient donc d'Afrique. Mais aussi de son père qui travaillait dans une fabrique de peinture et de son frère aîné qui, pour le récompenser des bonnes notes qu'il récoltait à l'école, lui faisait des dessins "merveilleux" : c'est suffisant pour donner le goût des images. À Bruxelles, où il débarque avec ses parents à dix ans, ce goût devient vite une passion. Janry dessine tout le temps, n'importe quoi et n'importe où. Il se passionne particulièrement pour les engins techniques, surtout les avions. Pour discipliner son talent, on l'inscrit dans une école d'Arts Graphiques. Là, il fait ses premières armes avec celui qui deviendra son comparse et son ami : Tome. Ils fonderont par la suite un atelier commun avec une fine équipe qui se développe petit à petit : Stéphane De Becker, Bruno Gazzotti, Christian Darasse... Janry publie ses premières planches dans des fanzines. Il est un temps l'assistant de Francis, Dupa, Greg, Turk et De Groot, avant d'animer, avec Tome, une rubrique de jeux pour SPIROU ("Jeuréka"). C'est l'époque où l'éditeur cherche à redynamiser la production du personnage principal de son hebdomadaire. Pour sortir de leur routine d'assistants-décorateurs, les deux complices se lancent dans un projet un peu fou : faire revivre "Spirou et Fantasio" dans l'esprit des aventures qui ont bercé leur enfance. Après deux pages d'essai de "La Voix sans maître", ils vont voir Franquin qui, fidèle à sa réputation de gentillesse, accepte de les recevoir et leur donne quelques précieux conseils, sans toutefois dissimuler les aléas propres à la "reprise" d'un personnage. Pour Tome et Janry, c'est un rêve à concrétiser, un défi à relever et une aventure passionnante dans laquelle ils se lancent corps et âme. Ils se partagent équitablement le travail. Tome assure le scénario […]

Sa Bibliographie