Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Très tôt, Krystal s'est sentie destinée à une vie consacrée à l'art, sans être consciente de la Muse qu'elle aurait à honorer. Son expression artistique se manifeste tout d'abord par la publication de ses premiers poèmes, à l'âge de 7 ans. Mais rapidement, c'est à la musique et à la peinture qu'elle donne la préférence. Pour elle de toute manière, "l'Art est un grand tout, un dialogue de l'absolu qui se décline en plusieurs alphabets". Cependant, ses centres d'intérêt très variés la poussent tout d'abord sur le chemin d'études diverses, qui enrichiront par la suite ses inspirations picturales. Elle entre à la Faculté des Lettres où elle étudie la littérature médiévale et le fantastique celte, et présente en 1999 un mémoire de maîtrise sur le symbolisme dans deux romans arthuriens anonymes. Cette expérience littéraire se traduit dans ses peintures, où se combinent mythologie celtique et esthétique médiévale. Elle s'engage en même temps dans des études de piano à l'École Normale de Paris. Source d'inspiration de ses tous premiers tableaux, la musique garde une place importante dans son monde imaginaire : la harpe celtique, qu'elle découvre un peu plus tard, devient une évocation récurrente dans des œuvres toujours plus personnelles. Préférant développer intuitivement sa voie, elle laisse sa peinture évoluer au gré de ses diverses passions. Elle trouve une inspiration très proche de la sienne dans les préraphaélites, en particulier John William Waterhouse et Sir Blair Leigthon. Son coup de foudre pour Tolkien lui fait découvrir de talentueux illustrateurs parmi les contemporains, comme Ted Nasmith, Alan Lee, John Howe, ou Donato Giancola, qui influenceront sa peinture tant au niveau thématique que sur le plan technique (dessin, aquarelle). Son univers rencontre également celui de Wojtek Siudmak, dont elle admire le symbolisme puissamment évocateur des oeuvres. C'est en 2001, à la suite d'une rencontre avec lui, qu'elle se tourne résolument vers les arts graphiques. Depuis, sa peinture a trouvé sa voie dans le merveilleux, celui des elfes et des fées, celui de la fantasy, celui qui permet aux élans de l'âme d'explorer les profondeurs de l'être, avec le rêve pour guide. Attentive à broyer ses pigments, à fabriquer ses vernis et ses huiles cuites, son atelier se fait laboratoire alchimique, en harmonie avec l'univers de ses œuvres. Dans ses thèmes on retrouve beaucoup de personnages féminins. Ses femmes sont peut-être d'apparence fragile, à l'instar des Muses préraphaélites, mais elles détiennent le pouvoir d'apprivoiser la vie sauvage. Là où l'homme croit devoir affronter le dragon et le tuer, la femme l'apprivoise, le nourrit et en fait un animal docile. Alliant le travail du peintre et de l'illustratreur, elle partage son temps entre des expositions (Paris, Lyon Epinal, ...), des couvertures pour divers magazines et web-zine (Khimaira, Deep Magic, …) et des livres illustrés.

Texte et dessin © Auteur

Très tôt, Krystal s'est sentie destinée à une vie consacrée à l'art, sans être consciente de la Muse qu'elle aurait à honorer. Son expression artistique se manifeste tout d'abord par la publication de ses premiers poèmes, à l'âge de 7 ans. Mais rapidement, c'est à la musique et à la peinture qu'elle donne la préférence. Pour elle de toute manière, "l'Art est un grand tout, un dialogue de l'absolu qui se décline en plusieurs alphabets". Cependant, ses centres d'intérêt très variés la poussent tout d'abord sur le chemin d'études diverses, qui enrichiront par la suite ses inspirations picturales. Elle entre à la Faculté des Lettres où elle étudie la littérature médiévale et le fantastique celte, et présente en 1999 un mémoire de maîtrise sur le symbolisme dans deux romans arthuriens anonymes. Cette expérience littéraire se traduit dans ses peintures, où se combinent mythologie celtique et esthétique médiévale. Elle s'engage en même temps dans des études de piano à l'École Normale de Paris. Source d'inspiration de ses tous premiers tableaux, la musique garde une place importante dans son monde imaginaire : la harpe celtique, qu'elle découvre un peu plus tard, devient une évocation récurrente dans des œuvres toujours plus personnelles. Préférant développer intuitivement sa voie, elle laisse sa peinture évoluer au gré de ses diverses passions. Elle trouve une inspiration très proche de la sienne dans les préraphaélites, en particulier John William Waterhouse et Sir Blair Leigthon. Son coup de foudre pour Tolkien lui fait découvrir de talentueux illustrateurs parmi les contemporains, comme Ted Nasmith, Alan Lee, John Howe, ou Donato Giancola, qui influenceront sa peinture tant au niveau thématique que sur le plan technique (dessin, aquarelle). Son univers rencontre également celui de Wojtek Siudmak, dont elle admire le symbolisme puissamment évocateur des oeuvres. C'est en 2001, à la suite d'une rencontre […]

Sa Bibliographie

  • Oghams en cours de 2009 à 2013