Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

1957 : Naissance d'Yves Chaland le 3 avril à Lyon.
1974 : À 17 ans, il publie ses premières planches dans le fanzine Biblipop.
1975 : Chaland entre à l'école des beaux-arts de Saint-Étienne, où il crée avec Luc Cornillon son propre fanzine, L'Unité de Valeur.
1978 : Jean-Pierre Dionnet, qui a remarqué le travail de Chaland et Cornillon dans L'Unité de valeur, leur commande une série d'histoires courtes pour Métal Hurlant et Ah Nana ! Ces pastiches de la bande dessinée des années 50 sont réunis en album dans Captivant.
1980 : Chaland crée, seul, ses premiers personnages de série : Bob Fish puis Adolphus Claar pour Métal Hurlant, John Bravo pour Astrapi, enfin Freddy Lombard pour l'éphémère revue Bananas. Il devient l'un des champions de la Ligne Claire, mouvement graphique de retour aux sources franco-belges de la BD, entre enthousiasme érudit et décalage goguenard.
1981 : Yves Chaland met en couleur le premier album des Aventures de John Difool de Moebius et Jodorowsky.
1982 : Dans Métal Hurlant, le Jeune Albert, garnement bruxellois aussi fourbe que méchant, permet à Chaland de s'illustrer dans le registre du gag philosophique aigrelet - et, accessoirement, de régler quelques comptes avec la Belgique, son pays d'adoption. La Belgique dont, la même année, il célèbre sans réserve l'un des fleurons les plus illustres, Spirou, à travers Spirou au Bocango, un court récit paru dans l'hebdomadaire du même nom.
1984 : Chaland reprend le temps de trois courtes histoires l'un des personnages de Moebius, le Major Fatal. Parallèlement à la bande dessinée, Chaland devient l'un des chouchous du monde publicitaire, séduit par la limpidité et la modernité de son trait. Autre activité annexe, la conception graphique, pour Métal Hurlant, les Humanoïdes Associés et les éditions Temps Futurs.
18 juillet 1990 : Yves Chaland meurt dans un accident de la circulation. Il a trente trois ans.

Texte et photo © Humanoïdes Associés

1957 : Naissance d'Yves Chaland le 3 avril à Lyon.
1974 : À 17 ans, il publie ses premières planches dans le fanzine Biblipop.
1975 : Chaland entre à l'école des beaux-arts de Saint-Étienne, où il crée avec Luc Cornillon son propre fanzine, L'Unité de Valeur.
1978 : Jean-Pierre Dionnet, qui a remarqué le travail de Chaland et Cornillon dans L'Unité de valeur, leur commande une série d'histoires courtes pour Métal Hurlant et Ah Nana ! Ces pastiches de la bande dessinée des années 50 sont réunis en album dans Captivant.
1980 : Chaland crée, seul, ses premiers personnages de série : Bob Fish puis Adolphus Claar pour Métal Hurlant, John Bravo pour Astrapi, enfin Freddy Lombard pour l'éphémère revue Bananas. Il devient l'un des champions de la Ligne Claire, mouvement graphique de retour aux sources franco-belges de la BD, entre enthousiasme érudit et décalage goguenard.
1981 : Yves Chaland met en couleur le premier album des Aventures de John Difool de Moebius et Jodorowsky.
1982 : Dans Métal Hurlant, le Jeune Albert, garnement bruxellois aussi fourbe que méchant, permet à Chaland de s'illustrer dans le registre du gag philosophique aigrelet - et, accessoirement, de régler quelques comptes avec la Belgique, son pays d'adoption. La Belgique dont, la même année, il célèbre sans réserve l'un des fleurons les plus illustres, Spirou, à travers Spirou au Bocango, un court récit paru dans l'hebdomadaire du même nom.
1984 : Chaland reprend le temps de trois courtes histoires l'un des personnages de Moebius, le Major Fatal. Parallèlement à la bande dessinée, Chaland devient l'un des chouchous du monde publicitaire, séduit par la limpidité et la modernité de son trait. Autre activité annexe, la conception graphique, pour Métal Hurlant, les Humanoïdes Associés et les éditions Temps Futurs.
18 juillet 1990 : Yves Chaland meurt dans un accident de la circulation. Il a trente trois ans.
[…]

Sa Bibliographie