Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Bess, Georges

  • 2139
  • Bess
  • Georges
  • le 01/01/1947 (FRANCE)

Son actu

Légende du Lama Blanc (La) -2- La plus belle illusion

A paraître le 03/02/2016
  • Glénat
  • Grafica
  • 02/2016
  • 978-2-7234-9627-8
  • 46

Sa biographie

Un jour, quelque part, en France naissance de Georges Bess.
1970 : Georges Bess se fait un nom (le sien ou un pseudo : Tideli, Nisseman) en Scandinavie, où il s'exile à l'âge de vingt trois ans, et aux États-Unis. En jouant les remplaçants de luxe auprès de tout ce que la Suède compte de dessinateurs, il se façonne, comme il le dit lui-même, une main de ''mercenaire'', capable dans tous les styles de surpasser ses modèles. Fort de cette technique multiforme, il collabore à la version scandinave de Mad.
De 1977 à 1987 : Bess dessine les histoires du Phantom, fameux héros masqué bataillant contre les forces du Mal au fin fond d'une étrange jungle du Bengale.
1987 : Bess rentre à Paris. Là, il rencontre Alexandro Jodorowsky, écrivain, cinéaste et scénariste des Aventures de John Difool, qui lui propose rapidement d'illustrer l'histoire de Gabriel Marpa, le Lama Blanc, un enfant occidental chargé à la mort de ses parents de l'héritage spirituel tibétain.
1987 : Bess et Jodorowsky imaginent pour le Journal de Mickey un conte pour enfants, Les Jumeaux magiques.
1988 : Le Grand Prix RTL de la bande dessinée récompense le premier volume du Lama Blanc.
1990 : Bess et Jodorowsky compromettent définitivement la réputation de James Bond, transformé le temps de deux albums en un androïde obsédé sexuel et explosif, Anibal 5.
1994 : Avec Juan Solo, Bess et Jodorowsky conçoivent un personnage de tueur sud-américain sans scrupules ni amis. L'album est récompensé l'année suivante par l'Alph'art du meilleur scénario au festival d'Angoulême.
1998 : Il en rêvait depuis longtemps : Escondida est son premier album français en solo.

Texte et photo © Humanoïdes Associés

Un jour, quelque part, en France naissance de Georges Bess.
1970 : Georges Bess se fait un nom (le sien ou un pseudo : Tideli, Nisseman) en Scandinavie, où il s'exile à l'âge de vingt trois ans, et aux États-Unis. En jouant les remplaçants de luxe auprès de tout ce que la Suède compte de dessinateurs, il se façonne, comme il le dit lui-même, une main de ''mercenaire'', capable dans tous les styles de surpasser ses modèles. Fort de cette technique multiforme, il collabore à la version scandinave de Mad.
De 1977 à 1987 : Bess dessine les histoires du Phantom, fameux héros masqué bataillant contre les forces du Mal au fin fond d'une étrange jungle du Bengale.
1987 : Bess rentre à Paris. Là, il rencontre Alexandro Jodorowsky, écrivain, cinéaste et scénariste des Aventures de John Difool, qui lui propose rapidement d'illustrer l'histoire de Gabriel Marpa, le Lama Blanc, un enfant occidental chargé à la mort de ses parents de l'héritage spirituel tibétain.
1987 : Bess et Jodorowsky imaginent pour le Journal de Mickey un conte pour enfants, Les Jumeaux magiques.
1988 : Le Grand Prix RTL de la bande dessinée récompense le premier volume du Lama Blanc.
1990 : Bess et Jodorowsky compromettent définitivement la réputation de James Bond, transformé le temps de deux albums en un androïde obsédé sexuel et explosif, Anibal 5.
1994 : Avec Juan Solo, Bess et Jodorowsky conçoivent un personnage de tueur sud-américain sans scrupules ni amis. L'album est récompensé l'année suivante par l'Alph'art du meilleur scénario au festival d'Angoulême.
1998 : Il en rêvait depuis longtemps : Escondida est son premier album français en solo.

Texte et photo © Humanoïdes Associés

Sa Bibliographie