Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Téhem

  • 2129
  • Maunier
  • Thierry
  • Téhem
  • le 16/01/1969 (FRANCE)

Sa biographie

Né dans la banlieue de Paris, Téhem vit à la Réunion à partir de l’âge de 5 ans. À 15 ans, il retourne en métropole pour suivre des études artistiques. Il devient professeur d'arts plastiques, enseigne en Zone d'Éducation Prioritaire avant de trouver un poste sur son île et de partir y enseigner le dessin. Parallèlement à sa carrière professorale, il dessine des bandes dessinées, collabore à la revue « Le Cri du Margouillat » et publie « Tiburce » aux Editions Le Centre du Monde, en deux tomes et en créole. Il rencontre le succès avec « Malika Secouss », série d'albums de gags en une planche, offrant un tableau critique et humoristique mêlé de tendresse, très loin des clichés sur les jeunes et la banlieue. Il a sorti en 2001chez Glénat le premier album de la série « Zap Collège » prépubliée par le magazine « Okapi ». Et c'est la concrétisation au Festival d'Angoulême 2003 puisque « Zap Collège » obtient « l'Alph-Art du Meilleur Album Jeunesse 9-12 ans » ! Il se fait aussi coloriste le temps d'un album, contribuant à "La grippe coloniale". A partir de 2005, il remplace Baptizat dans la création des scénarios de "Marie Frisson", série dessinée par Olivier Supiot.

Né dans la banlieue de Paris, Téhem vit à la Réunion à partir de l’âge de 5 ans. À 15 ans, il retourne en métropole pour suivre des études artistiques. Il devient professeur d'arts plastiques, enseigne en Zone d'Éducation Prioritaire avant de trouver un poste sur son île et de partir y enseigner le dessin. Parallèlement à sa carrière professorale, il dessine des bandes dessinées, collabore à la revue « Le Cri du Margouillat » et publie « Tiburce » aux Editions Le Centre du Monde, en deux tomes et en créole. Il rencontre le succès avec « Malika Secouss », série d'albums de gags en une planche, offrant un tableau critique et humoristique mêlé de tendresse, très loin des clichés sur les jeunes et la banlieue. Il a sorti en 2001chez Glénat le premier album de la série « Zap Collège » prépubliée par le magazine « Okapi ». Et c'est la concrétisation au Festival d'Angoulême 2003 puisque « Zap Collège » obtient « l'Alph-Art du Meilleur Album Jeunesse 9-12 ans » ! Il se fait aussi coloriste le temps d'un album, contribuant à "La grippe coloniale". A partir de 2005, il remplace Baptizat dans la création des scénarios de "Marie Frisson", série dessinée par Olivier Supiot.

Sa Bibliographie