Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Tatiana Domas est née en 1976 à Lyon. Elle obtient un Bac littéraire en 1994 et part à Saint-Etienne étudier aux Beaux-Arts. Elle en profite pour donner des cours d’arts plastiques en école primaire. De retour à Lyon, elle se spécialise à l’école d’art Emile Cohl de 1996 à 1999. Elle participe à différents stages, successivement de dessin animé, d’illustration, de caricature mais aussi de maquettiste ou d’infographie (elle a participé à la création d’un CD-Rom pour enfants). Elle lit des albums illustrés et de la bande dessinée depuis l’enfance, de Andersen à Perrault, en passant par Morris ou Uderzo. Aujourd’hui, elle reste très éclectique dans ses choix de lectures : Bilal, de Crécy, Chabouté ou Gibrat font partie de ses auteurs favoris. En 1999, au Festival de la Bulle d’Or de Brignais, elle découvre le travail de Denis-Pierre Filippi qu’elle rencontre sur-le-champ. Le projet de Téo naît alors très rapidement entre eux. Même si c’est Denis-Pierre qui lui a d’abord proposé un synopsis décrivant le lieu, l’action et les personnages principaux, ils travailleront en très étroite collaboration, depuis l’élaboration du story-board jusqu’à la mise en couleur définitive de chacune des planches. Ses couleurs sont d’ailleurs lumineuses ; pourtant Téo est un petit garçon qui souffre et qui ne parle pas au début de l’histoire, excepté à son nounours, Wally. Heureusement, sa grand-mère, et surtout sa nouvelle amie, Léa, vont l’aider à dépasser son traumatisme et son mutisme. C’est pour Tatiana sa première expérience dans l’édition, l’édition jeunesse de surcroît, mais elle souhaite faire rêver les enfants comme les plus grands !

Texte © Delcourt

Tatiana Domas est née en 1976 à Lyon. Elle obtient un Bac littéraire en 1994 et part à Saint-Etienne étudier aux Beaux-Arts. Elle en profite pour donner des cours d’arts plastiques en école primaire. De retour à Lyon, elle se spécialise à l’école d’art Emile Cohl de 1996 à 1999. Elle participe à différents stages, successivement de dessin animé, d’illustration, de caricature mais aussi de maquettiste ou d’infographie (elle a participé à la création d’un CD-Rom pour enfants). Elle lit des albums illustrés et de la bande dessinée depuis l’enfance, de Andersen à Perrault, en passant par Morris ou Uderzo. Aujourd’hui, elle reste très éclectique dans ses choix de lectures : Bilal, de Crécy, Chabouté ou Gibrat font partie de ses auteurs favoris. En 1999, au Festival de la Bulle d’Or de Brignais, elle découvre le travail de Denis-Pierre Filippi qu’elle rencontre sur-le-champ. Le projet de Téo naît alors très rapidement entre eux. Même si c’est Denis-Pierre qui lui a d’abord proposé un synopsis décrivant le lieu, l’action et les personnages principaux, ils travailleront en très étroite collaboration, depuis l’élaboration du story-board jusqu’à la mise en couleur définitive de chacune des planches. Ses couleurs sont d’ailleurs lumineuses ; pourtant Téo est un petit garçon qui souffre et qui ne parle pas au début de l’histoire, excepté à son nounours, Wally. Heureusement, sa grand-mère, et surtout sa nouvelle amie, Léa, vont l’aider à dépasser son traumatisme et son mutisme. C’est pour Tatiana sa première expérience dans l’édition, l’édition jeunesse de surcroît, mais elle souhaite faire rêver les enfants comme les plus grands !

Texte © Delcourt

Sa Bibliographie