Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Jean-Philippe Peyraud a effectué ses études en Arts appliqués à Poitiers avant de rejoindre Paris. Il rejoint en 1994 Christopher au sein de La Comédie Illustrée que ce dernier venait de fonder. Ils s’associent et réalisent deux albums ensemble. En 1997, il publia Soit dit en passant et Vinaigre respectivement à la Cafetière et chez Le Cycliste. Il travaille régulièrement avec Alfred et est remarqué dans l’ouvrage collectif Parole de Taulard chez Delcourt. Se diversifiant, il est édité dans la collection de petits albums de [Treize étrange]. Avec Christopher, Massonnet et Philippe de la Fuente il est devenu un des piliers des éditions La Comédie Illustrée. Il a collaboré avec Philippe Djian sur l’adaptation d’une nouvelle de ce dernier publié en 2003 dans les Inrockuptibles : Mise en bouche publié par Futuropolis en 2008 puis Lui (éd. Futuropolis) en 2010. En 2011, il termine la série, Le désespoir du singe (éd. Delcourt), avec Alfred. En 2012 sort sa nouvelle collaboration avec Marc Villard au scénario, J’aimerais être un saint, mais bronzé (éd. Glénat). Il travaille actuellement avec Antonio Lapone sur, Mondrian, pour la nouvelle collection, Les grand peintres, éditée par Glénat.

Jean-Philippe Peyraud a effectué ses études en Arts appliqués à Poitiers avant de rejoindre Paris. Il rejoint en 1994 Christopher au sein de La Comédie Illustrée que ce dernier venait de fonder. Ils s’associent et réalisent deux albums ensemble. En 1997, il publia Soit dit en passant et Vinaigre respectivement à la Cafetière et chez Le Cycliste. Il travaille régulièrement avec Alfred et est remarqué dans l’ouvrage collectif Parole de Taulard chez Delcourt. Se diversifiant, il est édité dans la collection de petits albums de [Treize étrange]. Avec Christopher, Massonnet et Philippe de la Fuente il est devenu un des piliers des éditions La Comédie Illustrée. Il a collaboré avec Philippe Djian sur l’adaptation d’une nouvelle de ce dernier publié en 2003 dans les Inrockuptibles : Mise en bouche publié par Futuropolis en 2008 puis Lui (éd. Futuropolis) en 2010. En 2011, il termine la série, Le désespoir du singe (éd. Delcourt), avec Alfred. En 2012 sort sa nouvelle collaboration avec Marc Villard au scénario, J’aimerais être un saint, mais bronzé (éd. Glénat). Il travaille actuellement avec Antonio Lapone sur, Mondrian, pour la nouvelle collection, Les grand peintres, éditée par Glénat.

Sa Bibliographie