Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Segura, Antonio

  • 1903
  • Segura
  • Antonio
  • le 13/06/1947 (ESPAGNE)

Sa biographie

Antonio Segura est né à Valence en 1947. Dès 1981, il s'impose dans la BD en travaillant pour la série Bogey. Dès le premier numéro du magazine espagnol "Cimoc", Antonio Segura propose ses scénarios. Scénariste brillant et productif, Antonio Segura a permis à certains dessinateurs comme Bernet, Ortiz ou Mirallès de devenir des maîtres de la BD espagnoles.
Avec Jordi Bernet
Avec la série Kraken, le monstre sous la ville, Segura devient un des maîtres espagnols des scénarios sordides. C'est dans un univers glauque, où n'apparaît que très peu la lumière du jour, que le lieutenant Dante va se promener dans les égouts de Métropol pour y déloger une bête , le Kraken. Par ailleurs, il écrit Sarvane récit en deux volumes qui retrace la vie d'une Eve post apocalyptique.
Avec José Ortiz
En 1981 apparaît alors pour la revue espagnole "Cimoc" le personnage de Hombre. Ce n'est qu'en 1987 que Hombre fait ses débuts sur le marché français chez Kesselring puis en 1992 en version couleur chez Soleil sous le titre Hombre la genèse. Dans la version couleur une histoire (le cheval) passe à la trappe. Puis paraissent tout d'abord dans la série Hombre deux albums chez Magic Strip qui sont réédités chez Soleil ainsi que trois autres nouveaux albums. Dans un monde post apocalyptique sans loi, le combat pour survivre est perpétuel. Hombre le sait bien, pour vivre il doit se battre, se protéger. Sa seule préoccupation est de sauver sa peau. Il erre à travers une jungle néfaste peuplée de gens affamés de violence. Ce récit noir et violent est une caricature du monde d'aujourd'hui, où l'individualisation a pris le dessus, et la violence est de plus en plus fréquente.
C'est dans la revue epagnole "zona" qu'apparaissent les deux plus grandes crapules burlesques de l'espace Burton et Cyb en 1986 (en 1989 en France) dans la revue "Usa Magazine". Quatre albums sont publiés chez comics USA entre 1989 et 1992 toujours sur des dessins de José Ortiz. Petites histoires humoristiques sur le thème de la science fiction. Rares sont ceux qui se sont aventurés dans cette catégorie. Ortiz et Segura ont réussi leur pari en caricaturant la violence et en projetant la bêtise humaine dans le futur.
Toujours dans "Cimoc " sort Morgan en 1987 dont le premier volume est d'abord publié chez Les Humanoïdes Associés puis réédités chez Soleil ainsi que 5 autres albums. Un ex flic qui arrive en prison, ça fait toujours mauvais genre. Son adaptation dans le milieu carcéral sera d'autant plus difficile qu'il a pris perpette pour avoir vengé sa fille assassinée. Entre les histoires de tôlards et les cavales, Morgan fait preuve d'un cynisme hors pair.
En 1987 chez Toutain en Espagne paraît Jack el Distripator, soit Jack l'éventreur (La version française ne sort qu'en 1992 chez Magic Strip): Enfin la vérité sur ce personnage, aussi sordide que le dessin de José Ortiz !
En 1990 chez Le Vaisseau d'argent, sortira Jean Le Long (édité à partir de 1989 en Espagne sous le titre Jean el Largo), récit en deux volumes d'une bande de pirates pas très futés. Depuis, Segura travaille avec l'Italie principalement sur la série Tex chez Sergio Bonelli avec son complice José Ortiz.
Avec Ana Mirallès
Il écrira tout d'abord "Marruecos, mon amour" en Espagne et la série Eva Medusa à partir de 1991 en France : Série en trois volumes sur le destin d'une jeune fille qui ne peut échapper au sort maléfique de sa famille.
Antonio Segura est l'un des maîtres du scénario espagnol. Son oeuvre est caractérisée par des histoires cyniques et sordides mais toujours assorties d'une pointe d'humour.
© bd-phile

Antonio Segura est né à Valence en 1947. Dès 1981, il s'impose dans la BD en travaillant pour la série Bogey. Dès le premier numéro du magazine espagnol "Cimoc", Antonio Segura propose ses scénarios. Scénariste brillant et productif, Antonio Segura a permis à certains dessinateurs comme Bernet, Ortiz ou Mirallès de devenir des maîtres de la BD espagnoles.
Avec Jordi Bernet
Avec la série Kraken, le monstre sous la ville, Segura devient un des maîtres espagnols des scénarios sordides. C'est dans un univers glauque, où n'apparaît que très peu la lumière du jour, que le lieutenant Dante va se promener dans les égouts de Métropol pour y déloger une bête , le Kraken. Par ailleurs, il écrit Sarvane récit en deux volumes qui retrace la vie d'une Eve post apocalyptique.
Avec José Ortiz
En 1981 apparaît alors pour la revue espagnole "Cimoc" le personnage de Hombre. Ce n'est qu'en 1987 que Hombre fait ses débuts sur le marché français chez Kesselring puis en 1992 en version couleur chez Soleil sous le titre Hombre la genèse. Dans la version couleur une histoire (le cheval) passe à la trappe. Puis paraissent tout d'abord dans la série Hombre deux albums chez Magic Strip qui sont réédités chez Soleil ainsi que trois autres nouveaux albums. Dans un monde post apocalyptique sans loi, le combat pour survivre est perpétuel. Hombre le sait bien, pour vivre il doit se battre, se protéger. Sa seule préoccupation est de sauver sa peau. Il erre à travers une jungle néfaste peuplée de gens affamés de violence. Ce récit noir et violent est une caricature du monde d'aujourd'hui, où l'individualisation a pris le dessus, et la violence est de plus en plus fréquente.
C'est dans la revue epagnole "zona" qu'apparaissent les deux plus grandes crapules burlesques de l'espace Burton et Cyb en 1986 (en 1989 en France) dans la revue "Usa Magazine". Quatre albums sont publiés chez comics […]

Sa Bibliographie