Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Son actu

Je veux une Harley -3- La Conquête de l'0uest

A paraître le 19/09/2014
  • Dargaud
  • 09/2014
  • 978-2-205-07280-8
  • 44

Sa biographie

1952 : Naissance de Frank Margerin le 9 janvier à Paris.
1968 : L'impérieux appel de la mine jette Frank Margerin sur les bancs des Arts Appliqués. Et il s'applique : mine de plomb, mine de rien, le jeune Margerin fait ses classes et creuse son trou. Accessoirement, il forme avec son condisciple Denis Sire le groupe Los Crados, qui deviendra plus tard le fameux Dennis Twist.
1976 : Margerin a d'abord frappé aux portes de la publicité avant de se voir offrir un travail par Jean-Pierre Dionnet, le rédacteur en chef de Métal Hurlant. Le numéro six de la revue accueille ses premières planches, Simone et Léon. Il se cherche encore, hésite entre la science-fiction Henri II et le néo-réalisme meulière-charentaise. Premier album, Frank Margerin présente.
1982 : Frank crée Albert et Mauricette, dont les strips paraissent dans le supplément hebdomadaire du Matin de Paris. Les années suivantes, il collabore aux éphémères revues Rigolo (le mensuel humoristique des Humanos), Zéro, Zoulou... Il dessine dans les pages de ce dernier les reportages de Skoup et Max Flash, sur un scénario de Phil Casoar. Et très vite on retrouve des dessins de Frank partout : il mutliplie les pochettes de vinyles, affiches de films, concerts, festivals, illustrations publicitaires, etc. Son graphisme est omniprésent, sa "patte" devenue incontournable marque l'époque. Mais de cette prolixité l'histoire retiendra avant tout son personnage-fétiche, Lucien, la banane la plus célèbre de la bédé, rockeur rigolard emblématique des années 80.
1986 : Tu dis que tu l'M, chanson écrite avec ses copains dessinateurs, sans se prendre la tête , propulse le Dennis Twist à la dixième place du Top 50.
1989 : Margerin s'est fait un nom et de nombreux amis bédéastes: il supervise aux Humanos une collection d'albums collectifs, Frank Margerin présente, dans lesquels on retrouve pêle-mêle jeunes talents et vieux compagnons de route. Citons parmi (beaucoup) d'autres Dodo et Ben Radis, Jano, Tramber, Charlie Schlingo, JC Denis, Vuillemin, Avril, Petit-Roulet, Serge Clerc, Florence Cestac, Farid Boudjellal, Mezzo et Pirus, Joan, Dupuy et Berberian, Lewis Trondheim, Stanislas, Killofer, David B...
Parallèlement, Margerin se lance dans le dessin animé. Les Aventures de l'insupportable Manu sont diffusées sur la 5 puis sur Antenne 2, avant de devenir trois albums de vraie BD aux Humanos.
1992 : Margerin est couronné Grand Prix de la ville d'Angoulême, dont il devient automatiquement président l'année suivante. Un crû dont on se souvient encore avec un vague mal de tête.
1998 : Sortie de Ricky chez les Ricains, un projet quasi-mythique, le voyage longtemps reporté de la bande à Lucien aux États-Unis, terre des Cadillac, du Rockn'roll et du hamburger mou. La même année, Frank Margerin présente... Frank Margerin: un album qui recense de nombreuses illustrations et autant de dessins inédits.
2000 : Parution de Week-end Motard, le tome 8 des aventures de Lucien. Retour aux sources pour Lucien et sa bande qui partent en virée à moto, destination...les 24 heures du Mans!
2002 : Naissance du personnage de Momo le coursier, chez Albin Michel.
2004 : Lucien a 25 ans.. et ça se fête!!
2006 : En novembre, une nouvelle série "Shirley et Dino", inspirée par le couple d'humoristes.

Texte © Humanoïdes Associés

1952 : Naissance de Frank Margerin le 9 janvier à Paris.
1968 : L'impérieux appel de la mine jette Frank Margerin sur les bancs des Arts Appliqués. Et il s'applique : mine de plomb, mine de rien, le jeune Margerin fait ses classes et creuse son trou. Accessoirement, il forme avec son condisciple Denis Sire le groupe Los Crados, qui deviendra plus tard le fameux Dennis Twist.
1976 : Margerin a d'abord frappé aux portes de la publicité avant de se voir offrir un travail par Jean-Pierre Dionnet, le rédacteur en chef de Métal Hurlant. Le numéro six de la revue accueille ses premières planches, Simone et Léon. Il se cherche encore, hésite entre la science-fiction Henri II et le néo-réalisme meulière-charentaise. Premier album, Frank Margerin présente.
1982 : Frank crée Albert et Mauricette, dont les strips paraissent dans le supplément hebdomadaire du Matin de Paris. Les années suivantes, il collabore aux éphémères revues Rigolo (le mensuel humoristique des Humanos), Zéro, Zoulou... Il dessine dans les pages de ce dernier les reportages de Skoup et Max Flash, sur un scénario de Phil Casoar. Et très vite on retrouve des dessins de Frank partout : il mutliplie les pochettes de vinyles, affiches de films, concerts, festivals, illustrations publicitaires, etc. Son graphisme est omniprésent, sa "patte" devenue incontournable marque l'époque. Mais de cette prolixité l'histoire retiendra avant tout son personnage-fétiche, Lucien, la banane la plus célèbre de la bédé, rockeur rigolard emblématique des années 80.
1986 : Tu dis que tu l'M, chanson écrite avec ses copains dessinateurs, sans se prendre la tête , propulse le Dennis Twist à la dixième place du Top 50.
1989 : Margerin s'est fait un nom et de nombreux amis bédéastes: il supervise aux Humanos une collection d'albums collectifs, Frank Margerin présente, dans lesquels on retrouve pêle-mêle jeunes talents et vieux compagnons de route. Citons […]

Sa Bibliographie