Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Torres, Daniel

  • 1726
  • Torres
  • Daniel
  • le 01/01/1958 (ESPAGNE)

Sa biographie

Daniel Torres est né à Valence (Espagne) en 1958. Dans sa ville natale, il étudie les Beaux-Arts et l'architecture. En 1980, son carton sous le bras, il se rend à Barcelone pour montrer ses travaux. La méme année, il commence à publier plusieurs nouvelles en bandes dessinées dans la revue El Vivora et crée le personnage d"'Angel Clueco" ainsi qu'une histoire plus longue, intitulée "L'Ange Déchu", qui représente sa première œuvre importante. En 1982, après une collaboration fructueuse avec El Viboria, il publie "Opium" dans la revue Cairo. Cette bande dessinée connaît un vif succès auprès des lecteurs tant espagnols qu'européens. L'année suivante, il invente le personnage de "Roco Vargas", ex-astronaute reconverti dans l'écriture de romans de science-fiction. Il crée ainsi une longue saga qui débute par "Triton". Par la suite, à raison d'un titre par an, il écrit et dessine "L'homme qui murmurait", puis "Saxxon" qui, avec "La estrella lejana" (en préparation), constitueront la tétralogie du "Héros des galaxies". Toutes parues en France dans (À Suivre). Parallèlement, Daniel Torres dessine pour Cairo un grand nombre de novelles bandes dessinées ainsi que "Sabotage", album conçu directement pour la maison d'édition Belge Magic Strip qui sera réédité par Casterman. Par la suite il réalise une oeuvre autour des quatre saisons : Le huitième jour. On retrouve une partie de ces premières œuvres dans l'album Olympe et autres récits. En outre, il effectue des travaux fort intéressants dans le domaine de l'affiche et de la publicité. L'élégance de son esthétisme, l'humour de ses scénarios ainsi que le caractère spectaculaire et imaginatif de son graphisme le classent parmi les disciples de l'école Valencienne. Grâce à ses personnages, Daniel Torres force l'admiration de l'Europe entière, sans oublier les Etats-Unis. 2002 marquera le retour en force de Torres avec la publication chez Norma en France de la suite des aventures de Roco Vargas.

Daniel Torres est né à Valence (Espagne) en 1958. Dans sa ville natale, il étudie les Beaux-Arts et l'architecture. En 1980, son carton sous le bras, il se rend à Barcelone pour montrer ses travaux. La méme année, il commence à publier plusieurs nouvelles en bandes dessinées dans la revue El Vivora et crée le personnage d"'Angel Clueco" ainsi qu'une histoire plus longue, intitulée "L'Ange Déchu", qui représente sa première œuvre importante. En 1982, après une collaboration fructueuse avec El Viboria, il publie "Opium" dans la revue Cairo. Cette bande dessinée connaît un vif succès auprès des lecteurs tant espagnols qu'européens. L'année suivante, il invente le personnage de "Roco Vargas", ex-astronaute reconverti dans l'écriture de romans de science-fiction. Il crée ainsi une longue saga qui débute par "Triton". Par la suite, à raison d'un titre par an, il écrit et dessine "L'homme qui murmurait", puis "Saxxon" qui, avec "La estrella lejana" (en préparation), constitueront la tétralogie du "Héros des galaxies". Toutes parues en France dans (À Suivre). Parallèlement, Daniel Torres dessine pour Cairo un grand nombre de novelles bandes dessinées ainsi que "Sabotage", album conçu directement pour la maison d'édition Belge Magic Strip qui sera réédité par Casterman. Par la suite il réalise une oeuvre autour des quatre saisons : Le huitième jour. On retrouve une partie de ces premières œuvres dans l'album Olympe et autres récits. En outre, il effectue des travaux fort intéressants dans le domaine de l'affiche et de la publicité. L'élégance de son esthétisme, l'humour de ses scénarios ainsi que le caractère spectaculaire et imaginatif de son graphisme le classent parmi les disciples de l'école Valencienne. Grâce à ses personnages, Daniel Torres force l'admiration de l'Europe entière, sans oublier les Etats-Unis. 2002 marquera […]

Sa Bibliographie