Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Abe, Shin'ichi

  • 15285
  • Abe
  • Shin'ichi
  • le 07/04/1950 (JAPON)

Sa biographie

Photo © Manga News

Abe Shin'ichi voit le jour en 1950 à Tagawa, ville minière du sud du Japon. Passionné très tôt par le dessin, il apprend la peinture à l'huile à son entrée au collège avant de collaborer, quelques années plus tard, au journal scolaire de son lycée. C'est au cours de cette aventure collective qu'il rencontrera Miyoko, sa future compagne, qu'il mettra en scène tout au long de son œuvre. Il a à peine vingt ans lorsqu'il commence à être publié dans Garo, revue mythique et fer de lance du manga d'avant-garde, qui révéla notamment Tsuge et Tatsumi et imposa par le choix d'oeuvres réalistes ou expérimentales une bande dessinée se rapprochant de la littérature. Abe y déploie son univers sombre et intimiste et devient une figure majeure du watakushi-manga (ou "bande dessinée du moi"). À la fin des années 1970, il se lie à une congrégation religieuse dont les préceptes le poussent à abandonner sa carrière au profit d'une vie et d'un labeur plus conventionnels. Ce renoncement est vite douloureux pour l'artiste, qui entame alors de nouveaux projets dont la plupart restent inachevés. Il sombre peu à peu dans un état mental chaotique qui le mènera à être interné à plusieurs reprises. Grâce au soutien de quelques amis, il revient sur le devant de la scène dans les années 2000, reprenant la peinture et publiant de nouvelles histoires dans Garo puis dans AX, publications qui déclencheront un regain d'intérêt pour son œuvre puissante et fiévreuse.

Texte © Cornélius

Photo © Manga News

Abe Shin'ichi voit le jour en 1950 à Tagawa, ville minière du sud du Japon. Passionné très tôt par le dessin, il apprend la peinture à l'huile à son entrée au collège avant de collaborer, quelques années plus tard, au journal scolaire de son lycée. C'est au cours de cette aventure collective qu'il rencontrera Miyoko, sa future compagne, qu'il mettra en scène tout au long de son œuvre. Il a à peine vingt ans lorsqu'il commence à être publié dans Garo, revue mythique et fer de lance du manga d'avant-garde, qui révéla notamment Tsuge et Tatsumi et imposa par le choix d'oeuvres réalistes ou expérimentales une bande dessinée se rapprochant de la littérature. Abe y déploie son univers sombre et intimiste et devient une figure majeure du watakushi-manga (ou "bande dessinée du moi"). À la fin des années 1970, il se lie à une congrégation religieuse dont les préceptes le poussent à abandonner sa carrière au profit d'une vie et d'un labeur plus conventionnels. Ce renoncement est vite douloureux pour l'artiste, qui entame alors de nouveaux projets dont la plupart restent inachevés. Il sombre peu à peu dans un état mental chaotique qui le mènera à être interné à plusieurs reprises. Grâce au soutien de quelques amis, il revient sur le devant de la scène dans les années 2000, reprenant la peinture et publiant de nouvelles histoires dans Garo puis dans AX, publications qui déclencheront un regain d'intérêt pour son œuvre puissante et fiévreuse.

Texte © Cornélius

Sa Bibliographie