Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Avant de faire de la bande dessiné, il a été staffeur, figurant à la Comédie Française, vendeur de journaux, etc... C'est en 1956 qu'il débute dans l'hebdomadaire Vaillant avec les aventures de Richard et Charlie dont il réalise 10 épisodes. En 1958, c'est la naissance de Totoche, ses aventures paraîtront pendant 14 ans, toujours pour le même magazine devenu Pif Gadget. Cette série met en scène une bande de gamins débrouillards, parmi lesquels Jeannot, un gosse timide se fait martyriser par Corinne. Ces 2 personnages acquièrent peu à peu leur autonomie et connaissent pour leur part toute une succession de gags. En 1958, Tabary entreprend également dans Vailllant les mésaventures de Grabadu et Gabalioutchou. En 1961, collaboration au journal Pilote (Editions Dargaud) avec Valentin le Vagabond, au début, sur des scénarios de Goscinny, la série paraîtra régulièrement jusqu'en 1967. Elle reparaît en 1973 dans Pilote en même temps que la parution du premier album. Deux ans plus tard, s'associant avec René Goscinny, il anime les aventures du calife Haroun El Poussah dans Record. Très rapidement, son grand vizir Iznogoud s'accapare la vedette. À partir de 1968, cette série se poursuit dans Pilote, dans le journal du dimanche et dans Circus. Parallèlement, toujours pour Pilote, mais cette fois en tant que scénariste, il participe, dès 1967, à la série Buck Gallo, illustrée par Mic Delinx. À la mort de Goscinny en 1977, il continue seul Iznogoud. Il crée d'abord une premère maison d'édition, BD'STAR avec Francis SLOMKA et Michel LAFON, qui édite "JE VEUX ETRE CALIFE A LA PLACE DU CALIFE" (dernier album écrit par René GOSCINNY). Puis les EDITIONS DE LA SEGUINIERE avec Francis SLOMKA en 1978 rebaptisées depuis EDITIONS TABARY. Un film adapté des histoires d'IZNOGOUD sort en 2004 avec Michaël YOUN dans le rôle-titre.

Avant de faire de la bande dessiné, il a été staffeur, figurant à la Comédie Française, vendeur de journaux, etc... C'est en 1956 qu'il débute dans l'hebdomadaire Vaillant avec les aventures de Richard et Charlie dont il réalise 10 épisodes. En 1958, c'est la naissance de Totoche, ses aventures paraîtront pendant 14 ans, toujours pour le même magazine devenu Pif Gadget. Cette série met en scène une bande de gamins débrouillards, parmi lesquels Jeannot, un gosse timide se fait martyriser par Corinne. Ces 2 personnages acquièrent peu à peu leur autonomie et connaissent pour leur part toute une succession de gags. En 1958, Tabary entreprend également dans Vailllant les mésaventures de Grabadu et Gabalioutchou. En 1961, collaboration au journal Pilote (Editions Dargaud) avec Valentin le Vagabond, au début, sur des scénarios de Goscinny, la série paraîtra régulièrement jusqu'en 1967. Elle reparaît en 1973 dans Pilote en même temps que la parution du premier album. Deux ans plus tard, s'associant avec René Goscinny, il anime les aventures du calife Haroun El Poussah dans Record. Très rapidement, son grand vizir Iznogoud s'accapare la vedette. À partir de 1968, cette série se poursuit dans Pilote, dans le journal du dimanche et dans Circus. Parallèlement, toujours pour Pilote, mais cette fois en tant que scénariste, il participe, dès 1967, à la série Buck Gallo, illustrée par Mic Delinx. À la mort de Goscinny en 1977, il continue seul Iznogoud. Il crée d'abord une premère maison d'édition, BD'STAR avec Francis SLOMKA et Michel LAFON, qui édite "JE VEUX ETRE CALIFE A LA PLACE DU CALIFE" (dernier album écrit par René GOSCINNY). Puis les EDITIONS DE LA SEGUINIERE avec Francis SLOMKA en 1978 rebaptisées depuis EDITIONS TABARY. Un film adapté des histoires d'IZNOGOUD sort en 2004 avec Michaël YOUN dans le rôle-titre.

Sa Bibliographie