Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Diplômé de l’institut Saint-Luc à Bruxelles, Swolfs anime dès 1978 sa première BD, Durango, immédiatement sortie par les Editions des Archers sans prépublication. Cette série sera rachetée par Dargaud 10 ans plus tard. En 1987, il commence sa collaboration avec Glénat en pré-publiant dans le magazine Vécu la série Dampierre qu’il anime tout seul avant de se concentrer sur le scénario en laissant Eric puis Legein s’occuper des dessins. En 1994, Swolfs s’attaque à un autre genre en lançant Le Prince de la Nuit, toujours chez Glénat et qui va connaître un succès mérité. Il a récemment attaqué en collaboration avec Marc-Rénier un western intitulé Black Hills, également publié par Glénat, ainsi que Vlad, réalisé avec Griffo pour Le Lombard. Doué pour le dessin au point de s’être détaché de toute influence, Swolfs dispose d’une corde supplémentaire à son arc avec de grandes qualités de scénariste.

24 avril 1955- Naissance d'Yves Swolfs à Bruxelles, Belgique
Fin des années 70- Yves Swolfs suit les cours de Claude Renard à l'atelier R de l'Institut Saint-Luc de Bruxelles. En 1978, il publie son premier récit dans le deuxième volume du ''Neuvième Rêve'', série d'albums collectifs des étudiants de l'atelier
1980- Il commence à dessiner ''Les Chiens Meurent en Hiver'', la première aventure américaine de Durango, cow-boy solitaire à la mode des western spaghetti
1987- Changement de registre. Cette année là, tout en continuant Durango qui connaît un vrai succès, Swolfs s'essaye pour le magazine Vécu à la bande dessinée historique. Il y lance son nouveau héros, Dampierre, au milieu des guerres vendéennes et de la révolution française. Deux tomes plus tard, il en abandonne le dessin à l'un de ses compatriotes, Eric
1994- Nouvelle mutation, Swolfs délaisse temporairement Durango pour une série fantastique, Le Prince de la Nuit. A côté de la bande dessinée, Yves Swolfs gratte la guitare au sein de Lazare, un groupe de rock qui connaît un certain succès en Belgique.
En mai 2000, il imagine les aventures de ''Vlad'' avec Griffo au dessin (dans la collection Troisème Vague chez Lombard).

Diplômé de l’institut Saint-Luc à Bruxelles, Swolfs anime dès 1978 sa première BD, Durango, immédiatement sortie par les Editions des Archers sans prépublication. Cette série sera rachetée par Dargaud 10 ans plus tard. En 1987, il commence sa collaboration avec Glénat en pré-publiant dans le magazine Vécu la série Dampierre qu’il anime tout seul avant de se concentrer sur le scénario en laissant Eric puis Legein s’occuper des dessins. En 1994, Swolfs s’attaque à un autre genre en lançant Le Prince de la Nuit, toujours chez Glénat et qui va connaître un succès mérité. Il a récemment attaqué en collaboration avec Marc-Rénier un western intitulé Black Hills, également publié par Glénat, ainsi que Vlad, réalisé avec Griffo pour Le Lombard. Doué pour le dessin au point de s’être détaché de toute influence, Swolfs dispose d’une corde supplémentaire à son arc avec de grandes qualités de scénariste.

24 avril 1955- Naissance d'Yves Swolfs à Bruxelles, Belgique
Fin des années 70- Yves Swolfs suit les cours de Claude Renard à l'atelier R de l'Institut Saint-Luc de Bruxelles. En 1978, il publie son premier récit dans le deuxième volume du ''Neuvième Rêve'', série d'albums collectifs des étudiants de l'atelier
1980- Il commence à dessiner ''Les Chiens Meurent en Hiver'', la première aventure américaine de Durango, cow-boy solitaire à la mode des western spaghetti
1987- Changement de registre. Cette année là, tout en continuant Durango qui connaît un vrai succès, Swolfs s'essaye pour le magazine Vécu à la bande dessinée historique. Il y lance son nouveau héros, Dampierre, au milieu des guerres vendéennes et de la révolution française. Deux tomes plus tard, il en abandonne le dessin à l'un de ses compatriotes, Eric
1994- Nouvelle mutation, Swolfs délaisse temporairement Durango pour une série fantastique, Le Prince de la Nuit. A côté de la bande dessinée, Yves […]

Sa Bibliographie