Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Oesterheld, Hector

  • 1358
  • Oesterheld
  • Héctor Germán
  • Oesterheld, Hector
  • le 23/06/1919 (ARGENTINE)
  • le 21/04/1977

Sa biographie

Héctor Germán Oesterheld est né à Buenos Aires (Argentine) le 23 juin 1919. Après avoir écrit quelques contes pour enfant, il débute comme scénariste dans les années 50 pour la maison d’édition Abril. Il y crée de nombreuses séries à succès comme Il sergente Kirk (Le Sergent Kirk) avec Hugo Pratt en 1953, Bull Rocket de 1953 à 1966 avec Julio Schiaffino puis Francisco Solano Lopez, diffusée en France dans Plutos (1953/54) et Pampa (1955-57) des éditions Lug. En 1957, il fonde sa propre maison d’édition : Frontera lançant les mythiques revues Hora Cero et Frontera pour lesquelles il créé diverses séries : Sherlock Time en 1957 avec Alberto Breccia (Hora Cero), Leonoro Brent avec Jorge Moliterni en 1957-60 (Hora Cero), Ticonderoga en 1957 pour le premier numéro de Frontera avec Hugo Pratt puis en 1958 avec Gisela Dester suivie d’autres dessinateurs argentins (en France, la série a été publiée en albums aux Humanoïdes Associés en 1982 et dans le petit format Apaches 91 et 92). Hector Oesterheld trouve l’idée de Verdugo ranch (textes de H.Sturgiss et dessins d’Ivo Pavone) publié en 1958 dans Frontera, créé Docteur Morgue avec Breccia pour Frontera Extra, Cayena avec Daniel Haupt (Cayenne en France dans Bengali N° 112 à 116) en 1958 dans Hora Cero, Randall, Ernie Pike avec Hugo Pratt et surtout l'Ethernaute (dans Antarès N°38 à 54). Pour des raisons financières, Oesterheld quitte Frontera et collabore avec la revue Misterix dans laquelle il créé en 1962 Mort Cinder avec Alberto Breccia. Il rédige plusieurs scénarios pour les éditions Columba dont Kabul de Bengala avec Horacio Altuna, pour Billiken (reprenant Sergent Kirk avec Gustavo Trigo) et il réalise avec Alberto Breccia et son fils Enrique Breccia la biographie de Che Guevara. Avec son complice Breccia, il aurait écrit le récit d'espionnage Escuadra Zenith, traduit en Département Zéro dans le petit format Coup Dur. En 1974, il rejoint le staff de la revue naissante "Skorpio" des éditions Record, créant Nekradamus avec le dessinateur Horacio Lalia, Watami avec Jorge Moliterni (publié en France dans La Route de l'Ouest N° 89 à 96 en 1982-83), Wakantanka avec Juan Zanotto (publié en France dans Long Rifle N°60 à 70 en 1983-84). En 1976, il réalise la seconde partie de L'Ethernaute avec Solano Lopez puis La guerra degli Antartes avec Gustavo Trigo. C’est dans cette même période qu’il entre dans la clandestinité, militant contre la dictature militaire argentine. Le 27 avril 1977 il est déclaré disparu, sans doute éliminé par la Junte au pouvoir l'année suivante.

Texte et photo © WikiPF

Héctor Germán Oesterheld est né à Buenos Aires (Argentine) le 23 juin 1919. Après avoir écrit quelques contes pour enfant, il débute comme scénariste dans les années 50 pour la maison d’édition Abril. Il y crée de nombreuses séries à succès comme Il sergente Kirk (Le Sergent Kirk) avec Hugo Pratt en 1953, Bull Rocket de 1953 à 1966 avec Julio Schiaffino puis Francisco Solano Lopez, diffusée en France dans Plutos (1953/54) et Pampa (1955-57) des éditions Lug. En 1957, il fonde sa propre maison d’édition : Frontera lançant les mythiques revues Hora Cero et Frontera pour lesquelles il créé diverses séries : Sherlock Time en 1957 avec Alberto Breccia (Hora Cero), Leonoro Brent avec Jorge Moliterni en 1957-60 (Hora Cero), Ticonderoga en 1957 pour le premier numéro de Frontera avec Hugo Pratt puis en 1958 avec Gisela Dester suivie d’autres dessinateurs argentins (en France, la série a été publiée en albums aux Humanoïdes Associés en 1982 et dans le petit format Apaches 91 et 92). Hector Oesterheld trouve l’idée de Verdugo ranch (textes de H.Sturgiss et dessins d’Ivo Pavone) publié en 1958 dans Frontera, créé Docteur Morgue avec Breccia pour Frontera Extra, Cayena avec Daniel Haupt (Cayenne en France dans Bengali N° 112 à 116) en 1958 dans Hora Cero, Randall, Ernie Pike avec Hugo Pratt et surtout l'Ethernaute (dans Antarès N°38 à 54). Pour des raisons financières, Oesterheld quitte Frontera et collabore avec la revue Misterix dans laquelle il créé en 1962 Mort Cinder avec Alberto Breccia. Il rédige plusieurs scénarios pour les éditions Columba dont Kabul de Bengala avec Horacio Altuna, pour Billiken (reprenant Sergent Kirk avec Gustavo Trigo) et il réalise avec Alberto Breccia et son fils Enrique Breccia la biographie de Che Guevara. Avec son complice Breccia, il aurait écrit le récit d'espionnage Escuadra Zenith, traduit en Département Zéro dans le petit format Coup Dur. En 1974, il rejoint le staff de la revue naissante […]

Sa Bibliographie