Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Carin, Francis

  • 1086
  • Carin
  • Francis
  • le 24/12/1950 (BELGIQUE)

Sa biographie

Photo © Manuel F. Picaud / Auracan.com

Né le 24 décembre 1950 à Retinne (Belgique), Francis Carin a étudié les arts plastiques à l'Institut Saint-Luc de Liège. À partir de septembre 1976, après avoir collaboré à divers supports publicitaires, il se fait remarquer en produisant de nombreuses illustrations pour l'hebdomadaire belge d'information «Pourquoi Pas ?». Parallèlement, il réalise quelques BD pour "Spirou" et il met en images plusieurs histoires complètes pour le journal "Tintin" édité au Lombard. C'est pour ce même éditeur, sur des scénarios de François Rivière et Gabrielle Borile, qu'il crée graphiquement les aventures de «Victor Sackville», en 1983. Cette série relate les dangereuses péripéties d'un agent des services secrets britanniques durant la première guerre mondiale et dans les années '20. Ce qui distingue surtout le travail graphique de Francis Carin, c'est le réalisme avec lequel il restitue l'atmosphère de cette époque et l'extrême minutie avec laquelle il reconstitue les caractéristiques architecturales des différents lieux où se situe l'action. Ces récits d'espionnage en deviennent ainsi de passionnants livres d'histoires et d'Histoire et offrent une vision aussi superbe qu'instructive sur les cadres et les modes de vie du passé. La 10è Fête du Livre de Chaudfontaine (Liège - mars 2003) a décerné le prix "Bulles de Cristal" du Public à Francis Carin.

Texte © Le Lombard

Photo © Manuel F. Picaud / Auracan.com

Né le 24 décembre 1950 à Retinne (Belgique), Francis Carin a étudié les arts plastiques à l'Institut Saint-Luc de Liège. À partir de septembre 1976, après avoir collaboré à divers supports publicitaires, il se fait remarquer en produisant de nombreuses illustrations pour l'hebdomadaire belge d'information «Pourquoi Pas ?». Parallèlement, il réalise quelques BD pour "Spirou" et il met en images plusieurs histoires complètes pour le journal "Tintin" édité au Lombard. C'est pour ce même éditeur, sur des scénarios de François Rivière et Gabrielle Borile, qu'il crée graphiquement les aventures de «Victor Sackville», en 1983. Cette série relate les dangereuses péripéties d'un agent des services secrets britanniques durant la première guerre mondiale et dans les années '20. Ce qui distingue surtout le travail graphique de Francis Carin, c'est le réalisme avec lequel il restitue l'atmosphère de cette époque et l'extrême minutie avec laquelle il reconstitue les caractéristiques architecturales des différents lieux où se situe l'action. Ces récits d'espionnage en deviennent ainsi de passionnants livres d'histoires et d'Histoire et offrent une vision aussi superbe qu'instructive sur les cadres et les modes de vie du passé. La 10è Fête du Livre de Chaudfontaine (Liège - mars 2003) a décerné le prix "Bulles de Cristal" du Public à Francis Carin.

Texte © Le Lombard

Sa Bibliographie