Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Le port des Marins Perdus - Le Port des Marins Perdus
©Glénat 2016 Radice/Turconi
Parution le 08/06/2016. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur PriceMinister
Album créé dans la bedetheque le 01/06/2016 (Dernière modification le 15/12/2016 à 11:25) par nexus4

Le port des Marins Perdus

Une BD de et Stefano Turconi chez Glénat (Treize étrange) - 2016
Radice, Teresa (Scénario) Turconi, Stefano (Dessin) <N&B> (Couleurs) Brémaud, Frédéric (Traduction)

06/2016 (08 juin 2016) 294 pages 978-2-344-01475-2 Autre format 281923

Automne 1807. Un navire de Sa Majesté récupère au large du Siam un jeune naufragé qui ne se rappelle que de son prénom : Abel. Le garçon se lie rapidement d’amitié avec le premier officier, capitaine du navire depuis que le commandant s’est enfui avec le trésor du bord. Abel retourne ensuite en Angleterre où il loge dans l’auberge tenue par les trois filles déchues du fuyard. Alors que la mémoire lui revient peu à peu, il découvre quelque chose de profondément troublant sur lui-même, et la véritable nature des personnes qui... Lire la suite

  • Currently 4.71/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.7/5 (42 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 19/12/2016 à 11:17:52

    Une merveille absolue, tout simplement.
    Le parfum enivrant de l'Aventure se dégage au fil des pages de ce récit à la fois sensible, poétique et onirique. Un puissant sentiment d'évasion vous envahit à la lecture de cette histoire, où la mélancolie n'est jamais très loin et où le vague à l'âme affleure tout au long des pages.
    Pour renforcer ces sentiments particuliers, le dessin à la mine convient parfaitement. Personnellement, je l'ai trouvé très attrayant, à la fois raffiné et élégant, et dès la première page il est impossible de ne pas tomber sous son charme.

    Un ouvrage au final hors-norme, tant par son dessin que par la densité de l'histoire (plus de 300 pages) et du ton qui s'en dégage. Une magnifique découverte, pour ma part.

    Le 04/12/2016 à 16:21:46

    J'étais passé à côté de cet album à sa sortie. Je suis tombé dessus par hasard à la médiathèque, et bien m'en a pris.
    Le parti pris des dessins crayonnés voire des esquisses peuvent rebuter certains mais le style de Stéfano Turconi est véritablement bluffant et donne un souffle épique que l'on attendait pas aux aventures maritimes d'Abel (le combat naval dans la première partie est magnifique!)
    Car si le récit de Teresa Radice est avant tout maritime, il allie toutefois histoires d'amour, histoire fantastique, et recherche au trésor.
    La narration reste fluide malgré le fait d'avoir le point de vue de plusieurs personnages.

    Mais le charme de cette épaisse bande dessinée (294 pages) réside dans la poésie qui plane tout au long du récit. On y cite aussi bien des extraits de Shakespeare, que des poèmes du poète William Blake, voire des extraits de la bible - ce qui est presque normal lorsque les principaux protagonistes se prénomment Rebecca et Abel-
    On peut rapprocher, sans commune mesure eu égard à son format, ce livre , au court récit intitulé "En Mer" de Drew Weing (2011) par sa poésie.

    Même si certaines pages sur les états d'âme de Rebecca ou de Nathan sont un peu lassantes, j'ai n'ai pas lâché ce livre avant d'en connaître la fin.

    Emparquez sur "l'Explorer" , vous passerez un très agréable voyage.

    Le 08/11/2016 à 19:45:27

    Superbe, des crayonnés raffinés au service d'une histoire émouvante qui fait honneur au 9ème art.

    Si sur plus de 300 pages on trouve inévitablement quelques longueurs, on se consolera facilement en contemplant les savoureuses esquisses en noir et blanc de Stefano Turconi. Quel plaisir pour les yeux, quel régal ou quel délice, je ne trouve pas les superlatifs pour décrire l'effet que m'ont fait certaines cases. Quant au scénario, il n'est pas en reste, Teresa Radice nous sert une histoire bouleversante et très agréable où se dévoile des personnages attachants, sensibles et charismatiques.

    Ce n'est peut-être pas un chef-d’œuvre, mais c'est un sacré coup de cœur !

    Le 13/10/2016 à 14:05:42

    Superbe album où la poésie se mêle à l’aventure et l’imagination. A la manière d’un carnet de voyage le dessin nous invite à rêver et à vivre une histoire passionnante.
    Foisonnant de détails, les bateaux, les chants de marins et les détails techniques ce récit nous fait revivre le temps de la marine à voile et nous fait regretter de ne plus voir que trop rarement ces voilures claquant au vent.

    Le 08/10/2016 à 22:52:42

    Éclatant « Port des marins perdus » !

    Adéquation parfaite entre un scenario romanesque et un dessin tout en délicatesse de gris qui tissent au fil des pages un conte onirique, intelligent et passionnant.
    C’est dense, solidement construit, merveilleusement dessiné malgré le style crayonné qui derrière sa fausse simplicité recèle en fait des trésors de détails, d’atmosphères et d’émotion.
    Mais la force de ce récit tient aussi à la mélancolie qui s’en dégage: fatalité des destins, sentiments prenant corps dans le silence des regards, omniprésence de la poésie comme seule réponse rassurante aux angoisses existentielles.
    Il y a quelque chose de baudelairien dans ce « port » dont les mirages dans la brume marine ont tout du Spleen mais dont le souffle épique et l’exotisme auraient tout de l’Idéal…

    Seul regret, le format semble parfois petit au regard de la beauté des planches !

    Évidemment, d’autres pourraient lui reprocher sa naïveté, sa panoplie de gentils clichés sur les marins, son romantisme un peu pâli ou l’invraisemblance de certaines situations… Oui, peut-être et alors? Ce sont les défauts de ses qualités et celles-ci l’emportent magistralement!

    C’est un voyage à ne pas manquer !

    Le 30/09/2016 à 13:22:50

    Découvert par hasard à sa sortie dans le rayon nouveauté de ma librairie, je suis content de l'avoir acheté sans réfléchir !

    Les dessins en style "croquis" noir et blanc peuvent rebuter au début, mais faites que ça ne soit pas le cas, vous passeriez à coté d'une belle histoire.

    Beaucoup de poésie, d'émotions et de fluidité dans cet ouvrage.
    Les personnages sont attachants et leurs destinées s'entrecroisent avec brio.

    Un coup de cœur, tout simplement.

    Le 10/09/2016 à 11:38:44

    Le dessin est superbe et l'histoire est passionnante.
    Les amateurs de bateaux, de piraterie, de l'ile au trésor, se regaleront. Les autres grâce à la poésie de ce beau livre. A lire absolument

    Le 04/09/2016 à 23:27:44

    Quelle claque, quel plaisir ! C'est tout simplement somptueux. Un vrai roman d'aventure à l'ancienne magnifiquement écrit et dialogué. Du rythme, des personnages bien construits et attachants, beaucoup d'émotions et de sensibilité.

    Et tout ça dans un écrin graphique d'autant plus étonnant qu'au feuilletage, ce crayonné interroge, voire peut faire peur. Mais au bout quelques pages, difficile de ne pas se laisser prendre par son expressivité et par sa mise en scène pour une immersion totale.

    Un très gros coup de cœur.

    9/10

Afficher encore 4 avis

Toutes les éditions de cet album