Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Pereira prétend
©Sarbacane 2016 Gomont
Parution le 07/09/2016. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur PriceMinister
Album créé dans la bedetheque le 21/07/2016 (Dernière modification le 09/01/2017 à 08:58) par nubuc

Pereira prétend

Une BD de chez Sarbacane - 2016

09/2016 (07 septembre 2016) 147 pages 978-2-84865-914-5 Format normal 284774

Lisbonne, Portugal, en pleine dictature sala- zariste, fin juillet 1938. Dans une ville enveloppée d’un « suaire de chaleur», un journaliste vieillissant, le doutor Pereira, veuf, obèse, cardiaque et tourmenté, rédige chaque jour depuis plus de trente ans la page cul- turelle du quotidien très conservateur, le Lisboa. Dans cette vie endormie, déboule un certain Francesco Monteiro Rossi... et, de façon tout à fait inattendue, Periera l’engage. Mais le jeune pigiste, au lieu d’écrire les sages nécrologies que Pereira lui a commandées,... Lire la suite

  • Currently 5.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 5.0/5 (7 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 16/11/2016 à 11:00:58

    Tout d’abord, je dois préciser que je ne connaissais pas du tout Antonio Tabucchi, écrivain italien qui vivait au Portugal (je me suis renseigné depuis), ni le roman éponyme d’où est inspiré cette bande dessinée.
    L’histoire de cette prise de conscience politique de Pereira, journaliste responsable de la rubrique culturelle du journal « Le Lisboa », nous est contée sur près de 150 pages. Le récit se situe pendant la dictature de Salazar, sur un fonds de guerre d’Espagne.
    Il fallait effectivement au moins 150 pages pour cerner le personnage de Pereira, personnage complexe, hermétique à l’actualité et passionné de littérature française. Le suivi de cette métamorphose, qui passera de la neutralité au militantisme, n’est certes pas très original mais cela se lit bien. Quelques scènes m’ont fait sourire, surtout celle avec le père Antonio et son avis sur Claudel !
    Connaissant assez bien le Portugal, j’ai surtout apprécié les planches de Pierre-Henry Gomont : on s’y croirait. Loin d’avoir adopté un style réaliste, bien au contraire, il nous baigne dans l’ambiance de Lisbonne avec brio : couleurs, décors, tramway, les ruelles, la chaleur, le Tage…tout y est. C’est parfait.
    Par contre, si la qualité aussi bien scénaristique que graphique est au rendez-vous, je ne sais pas si je relirai cette bande dessinée.

    Le 20/09/2016 à 18:59:51

    "Pereira Prétend" est un album d’introspection pour soi.

    L'impuissance de l'individu face au temps et à un monde qui l'écrase, qui pour ne pas perdre pieds, s’accommode d'une vie passive. Une vie qui l'a fait souffrir. Une vie remise en question par la rencontre d'un couple de jeunes gens.

    Contrairement à d'autre BD qui traite de ces thématiques, où l'explication peut vite prendre le dessus, "Pereira prétend" nous montre des situations tout en nous laissant libre à l'interprétation des songes du personnage principal. C'est une BD politique, non dans le sens revendicatif mais au sens philosophique "s'impliquer dans la vie publique". Faut-il s'impliquer et se confronter aux désillusions, aux malheurs? Dans ce cas faut-il fuir la vie publique pour s'éviter le malheur? ou s'impliquer en sachant qu'il a un espoir de changer sa condition et de se changer soi.

    Le choix de l'utilisation du narrateur omniscient dans les instants d'exposition, de remise en question, ne tue en rien l'interprétation libre. Au contraire, il nous pousse au questionnement sur les intentions, les désirs, les regrets de Pereira.

    Le dessinateur Pierre-Henry Gomont nous livre un dessin et des couleurs qui nous rappelle les peintures de Raoul Dufy: le trait fugace, pressé, des couleurs vives mais cohérentes entre elles. Une palette en accord avec l'esprit méditerranéen. En dehors des fonds ou des couleurs ambiantes qui sont vivent, les couleurs peuvent être pales, faisant écho à la nostalgie de Pereira.

    Bien qu'étant une adaptation de roman, la BD dose avec justesse la gestion du temps des phases de Pereira (l'introspection, la confrontation, le doute, la nostalgie...) sont parfaites. Le basculement du personnage de Pereira est magnifiquement orchestré: Pereira, un homme tendre et compatissant mais qui se sent trop faible face à l'adversité du monde, casse sa monotonie en voulant aidé. Une aide qui ne sera pas sans conséquences. Une aide qui le poussera dans ses retranchements.

    "Pereira prétend" un album à recommander pour son dessin, ses couleurs, ses dialogues justes, et des thématiques poignantes sur l'Humain et sa confrontation entre son bonheur et la société. Son idéal de vie face à la Vie. Être passif ou y prendre part avec l'espérance de changer...

Toutes les éditions de cet album

  • Pereira prétend ©Sarbacane 2016 Gomont

    Pereira prétend

    Info édition : Noté "Dépôt légal : 2e semestre 2016". Mois du dépôt légal non précisé, noté ici à parution. Avec 6 pages de dossier graphique en fin d'album.