Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Le cycle de Cyann -6- Les aubes douces d'Aldalarann
©Delcourt 2014 Lacroix/Bourgeon
Parution le 17/09/2014. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDFugue Acheter à la FNAC Acheter sur PriceMinister
Album créé dans la bedetheque le 16/08/2014 (Dernière modification le 24/02/2015 à 17:39) par Yog-volo

Le cycle de Cyann

6. Les aubes douces d'Aldalarann

Une BD de et François Bourgeon chez Delcourt - 2014

09/2014 (17 septembre 2014) 60 pages 978-2-7560-6285-3 Grand format 223413

À jamais chassée d'Olh, traquée par le Grand Orbe, anéantie par la mort de sa soeur, abandonnée par l'Entretemps, Cyann se découvre des ennemis qui l'aident et des amis qui la trahissent... ou bien, tout juste le contraire ! Aldalarann est une superbe planète mais, tout comme la vie, elle n'est pas sans pièges ! Cyann est-elle assez mûre pour tous les contourner ?

  • Currently 4.24/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (50 votes)

  • Le cycle de Cyann -1- La sOurce et la sOnde

    Tome 1
  • Le cycle de Cyann -2- Six saisons sur ilO

    Tome 2
  • Le cycle de Cyann -3- Aïeïa d'Aldaal

    Tome 3
  • Le cycle de Cyann -4- Les Couleurs de Marcade

    Tome 4
  • Le cycle de Cyann -5- Les Couloirs de l'Entretemps

    Tome 5
  • Le cycle de Cyann -6- Les aubes douces d'Aldalarann

    Tome 6
  • Le cycle de Cyann -HS- La Clé des Confins

    HS
  • Le cycle de Cyann -INT- Le cycle de cyann - intégrale

    INT
  • Le cycle de Cyann -INTTL- Le cycle de Cyann - Tomes 1 et 2

    INTTL

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 10/03/2015 à 12:46:58

    C'est exactement dans la lignée du tome précèdent : bavard et brouillon.
    Je suis très déçu par la fin de ce cycle. Ca sent le coup éditorial....

    Le 21/02/2015 à 07:56:36

    Je fais partie du camp des déçus, mais ça ne date pas de cet album. Autant les 2 premiers tomes m'ont bien accroché, autant les suivants s'apparentaient pour moi plus à du remplissage éditorial qu'à une véritable création, comme je l'ai déjà écrit ici.
    Ptète que c'est moi qui ai vieilli plus vite que les auteurs m'enfin, le résultat est là, ça ressemble plus à une BD à destination de grands ados qu'à celle d'adultes, qui ne se contentent pas de fantasmer sur les formes plantureuses de l'héroïne.

    Le 23/12/2014 à 16:55:25

    Merveilleux... une fin heureuse et pleine d'espoir pour une héroïne qui me fait rêver depuis si longtemps...
    Au terme de ces 6 albums passionnants, je me sens aussi apaisé que Cyann. Il n'y a pas que les aubes qui soient douces sur Aldalarann, et Cyann ne pouvait recevoir meilleur cadeau que d'être délivrée de son lourd passé.
    Je n'ai pas eu besoin de relire les tomes précédents pour comprendre le surprenant dénouement final, je connaissais par coeur chaque détail des aventures trépidantes de notre héroïne. Et bientôt j'aurai lu et relu cet album-ci comme si je l'avais toujours connu.
    Merci à nos deux auteurs géniaux pour m'avoir fait connaître ces mondes extraordinaires, j'ai vécu avec eux et Cyann une aventure fabuleuse !

    Le 18/12/2014 à 10:57:52

    déçu...

    oui cela reste un beau dessin, épuré et chaleureusement mis en couleur mais désolé ce n'est pas tout pour apprécier une bande dessinée ! Et oui, le charme est rompu depuis 2 voire 3 tomes, tout à fait d'accord. Apporter un final, une explication à tous les fils de l'intrigue, etc... n'excuse en rien un laissé-aller flagrant à un scenario fade, lent et insipide pour une série devenue mytique et par là même très attendue et forcement très critiquée.

    Le 09/11/2014 à 15:08:53

    Ohlà!là! Quelle fin ennuyeuse , alors que Bourgeon nous avait habitué à une Cyann trépidante et romanesque dans des univers extraordinaires .
    On a vraiment l'impression qu'il fallait trouver une fin à tout prix ! Que de blabla et de verbiage moralisateur .
    Vraiment décevant .

    Le 20/10/2014 à 18:50:27

    Le tome qui conclut cette magnifique histoire. Messieurs Bourgeon et Lacroix sont finalement arrivés au bout de cette aventure avec plus de ménagement que l'on aurait pu croire. Cyann choisit d'arrêter le combat et de partir vivre paisiblement sur Aldalarann. On découvre son peuple, les origines d'Ilui et ce qui fait de ce treizième monde un havre de paix pour les bannis, les révoltés, tels que Cyann. Ce n'était pas sans compter sur les rebondissements et le dénouement final concoctés par les auteurs qui apportent tous les éclaircissements nécessaires à cette fresque temporelle, bien loin de là où elle a commencé.

    Le 12/10/2014 à 12:34:28

    François Bourgeon sait clôturer toutes les pistes ouvertes de main de maître, et c'est un véritable plaisir de tout relire pour comprendre toutes les clefs de cette histoire à tiroirs et où les paradoxe temporels ne facilitent pas les choses. Mais cela permet une fin optimiste malgré la surprise de son caractère un peu popote vue le caractère de l'héroïne. La sagesse vient peut-être avec l'âge et les responsabilités ?
    En tout cas les dessins sont sublimes et ne souffrent pas les critiques des épisodes précédents.
    Cette série est définitivement un must du genre et Bourgeon le Maître incontesté, car si j'aime aussi beaucoup Léo et ses mondes, il faut reconnaître que Bourgeon avait déjà tout inventé avec une dessin insurpassable.
    Chef d'oeuvre.

    Le 09/10/2014 à 23:37:59

    Tout le monde nous attends sur le propos: mon voisin pas sympathique, ma belle-mère qui s'en fout royalement et même mon collègue de boulot qui lit "Détective" et se fout du reste du monde.
    Donc nous sommes tous obligés d'en parler puisqu'il est là entre nos mains tout frais de l'imprimerie avec l'odeur qui va avec, près à être lu, sans tremblement, sur de nous dans une sérénité apparente (l’introduction est trop longue et le reste après aussi...).

    Bon.
    Rentrons dans le vif du sujet sans trop se presser puisque Monsieur Bourgeon et monsieur Lacroix ne se sont absolument pas pressés. Je le dis sans aucune rancœur de ma part enfin presque... Mais merde, attendre plusieurs longues années pour sortir ce dernier tome ça fait chier royalement. Il fallait le dire.

    Il suffit.
    L'histoire est suffisamment dense, complexe et intéressante pour vous en parler.
    Alors la fille qu'on aime beaucoup, voir plus, se retrouve confrontée à son passé de 5 albums remplis de riches aventures.
    Bon d'accord les gars, moi mes préférés c'est les tomes 1, 2 et 3. Mais bon la continuité de l'histoire est là toujours dans une imagination étonnante. Du belles ouvrages...
    Oui, le dessin a baissé sur les 2 derniers de la série. Mais bon le gars Bougeon et son compère on les connait ils sont grands, forts et il sont est intelligents (après moi) donc ils peuvent pas nous décevoir dans l'esprit du truc.
    C'est peut-être l'album le plus calme et le plus tranquille de la série. Une simple annonce d'une fin tranquille en opposition d'un début plein de mouvement. Une pose finale, un moment de vérité sans aucune violence. Un petit moment de sagesse dans un monde de brute...

    Merci Monsieur Bourgeon et Monsieur Lacroix pour ce moment clef d'un joli parcours de belle science fiction. Science-fiction bien traitée entre vos mains. On attend la prochaine série. Peu importe le sujet, vous avez le feeling pour la SF comme pour l'Histoire avec Brunelle et Colin, les passagers du vent et de notre pauvre Larcinet retrouvant, trop tard, un courage qu'il avait oublié.

    Pour tout ces rêves je vous dit merci.
    Les quelques maladresses du dessin... On s'en fout.

    Continuez je vous attends avec impatience...

    Le 06/10/2014 à 21:23:56

    Une très belle Série et un dernier tome qui téléporte une nouvelle fois le lecteur à l'autre bout de la Galaxie. La série a gardé une cohérence du début à la fin. Certes le graphisme et le découpage des premiers tomes se sont allégés, il n'en demeure pas moins que c'est toujours un plaisir de lire un Bourgeon. J'ai apprécié ce dernier tome qui ne tombe pas dans la facilité. L'auteur sait encore nous surprendre et c'est bien là l'essentiel. 35 ans de BD et que du bon ! BRAVO et MERCI !

    Le 27/09/2014 à 18:23:56

    La fin d'une série de science-fiction devenue mythique par sa longévité mais aussi et surtout par sa beauté, son exotisme, sa sensualité et sa poésie. Le récit demeure toujours aussi complexe mais la lecture du hors-série La Clé des Confins permet de mieux comprendre le monde merveilleux de Cyann. Une série à lire et à relire !

    Le 27/09/2014 à 15:04:59

    Déçu par cette fin, moi qui en espérais tant; 2001 l'odyssée de l'espace en moins métaphysique.
    Le Wekan d'autre part évoque fortement FOL DE DOL de la quête de l'oiseau du temps.
    Le lecteur n'ayant que le QI d'un U et non d'un Vé il a du mal à suivre certaines explications et est en droit de se demander si les notions de temps et d'espace (et de gravité) sont correctes.
    Heureusement qu'on aborde pas les théories quantiques car il faudrait perspicacité d'un Wė.
    Pour ne pas finir certains personnages ne semblent pas avoir dessiné par la même plume (Vé et pitance).
    Mais qui aime bien châtie bien. Et en parlant de chattes après tout on est gâté tout au Long de ce cycle; bon la dernière rouquine.....

    Le 17/09/2014 à 20:10:33

    Le dessin de Bourgeon s'est apuré (appauvri, voir les scènes sur Marcade ? ), quelques scènes de paysages font penser à Giraud ou Cosey, mais sans convaincre. La morale moralisatrice propre aux fins de séries est là, mais le scénario spatio-temporel est on ne peut plus... complexe, compliqué, tortueux, c'est selon. Barjavel, mais en moins compréhensible. Par contre, le personnage de Cyann reste intéressant jusqu'au bout. Mais la fin semble bien pauvre, rien à voir avec l'inoubliable dernière planche des Passagers du vent ... Bref, je persiste à penser que cette série aurait gagné à s'arrêter après les fabuleux deux premiers tomes. Désolé.

Afficher encore 8 avis

Toutes les éditions de cet album